Hadj 2019 au Niger : le Ministre de l’intérieur rassure les députés

0
653

Le ministre d’Etat en charge de l’intérieur M. Bazoum Mohamed a indiqué qu’ aucun dysfonctionnement n’a été signalé au Commissariat Chargé à l’Organisation du Hadj et de la Oumra (COHO COHO) au sujet de ces opérations.

En réponse à une interpellation sur le sujet, le Ministre Bazoum a indiqué que les problèmes évoqués liés à l’inscription des pèlerins, l’hébergement sont certes réels mais il a expliqué que ces opérations sont exclusivement de la compétence des agences pèlerinage agrée par le COHO.
Pour le problème de transport aérien des pèlerins, le ministre a fait savoir que par le passé quelques difficultés ont été relevées pour le choix de la compagnie de transport aérien et le respect des programmes des vols.
Cependant depuis 2017, la situation s’est nettement améliorée avec la désignation de la compagnie nationale : Niger –Airways, a-t-il renseigné.
Concernant les problèmes d’hébergement et restauration des pèlerins en Arabie Saoudite, le ministre d’Etat Bazoum Mohamed a annoncé que leurs prise en charge ne relève que de la responsabilité des Chefs des groupes d’Agence et des prestataires saoudien sous la supervision du COHO.
Selon le ministre en charge de l’intérieur, plusieurs mesures sont prises pour éviter les désagréments constatés au cours des précédentes éditions qui sont entre autre l’amélioration des conditions de séjour des pèlerins à Mina, l’élaboration et l’adoption d’un cahier de charges des agences de pèlerinage te des transporteurs aériens l’institution de contrôle des bâtiments abritant des pèlerins à la Mecque et Médine avant signatures de contrat et la mise en place d’un comité chargé de réfléchir sur les conditions de restauration à Mina et à la Arafat.
Le hadj est l’un des 5 piliers de l’islam.
AIO/CA/ANP-

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here