Visite du Premier ministre aux sinistrés des inondations

0
214
Local residents carry their belongings as they evacuate their homes in Niamey, the capital of Niger, on August 19, 2012 after flooding caused by the Niger River. AFP PHOTO / BOUREIMA HAMA

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a effectué le samedi 7 septembre dernier, une visite à l’école primaire Kirkissoye où sont recasés provisoirement les sinistrés des inondations en attendant leur relogement sur le site de Sagia amont en cours d’aménagement. En dépit de la pluie qui s’abattait sur la ville de Niamey en cette matinée du 7 septembre 2019, S.E Brigi Rafini est allé témoigner, à ces victimes, le soutien et la solidarité du gouvernement.

Cette visite du Chef du gouvernement traduit l’attention de l’Exécutif par rapport à la difficile épreuve que les sinistrés traversent en ce moment. Le gouvernement suit au jour le jour l’évolution de la montée des eaux du fleuve dans la perspective de pouvoir prendre les dispositions qui s’imposent pour minimiser les dégâts qui pourraient résulter de fortes précipitations enregistrées à Niamey ou ailleurs.

Issus des quartiers Kirkissoye, Gorou-banda et extension, ces sinistrés recasés dans l’école primaire Kirkissoye, sont au nombre de 302 chefs de ménage. Sur les visages de ces victimes d’inondation, on peut lire la désolation et le désespoir, malgré la présence du Chef du gouvernement pour les réconforter moralement. C’est normal au regard de l’ampleur du sinistre car de mémoire des spécialistes en hydrologie et des riverains du fleuve, jamais le niveau des eaux n’a atteint ce stade là (cote d’alerte de 638 cm à la date du 1er septembre 2019). Fort heureusement, cette cote a connu une baisse les jours suivants.

Sur place, le Premier ministre, Chef du gouvernement a réaffirmé l’engagement du gouvernement à créer les conditions d’un relogement digne pour ces sinistrés. C’est ainsi qu’en collaboration avec l’ensemble des partenaires du Niger, l’essentiel des besoins de ces sinistrés sont en train d’être positionnés sur le site aménagé de Saguia amont où ils seront bientôt relogés. Parmi ces besoins, on peut citer les vivres et non vivres ; l’eau ; la santé et la sécurité. La distribution se fera sur la base de l’évaluation faite par les services de la protection civile, a précisé le Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassan Karanta, précisant que l’école primaire Kirkissoye n’est qu’un site d’urgence. « Elle sera libérée incessamment pour permettre aux responsables de l’institution de préparer convenablement la rentrée scolaire », a-t-il assuré.

L’un des messages clés du Premier ministre à l’endroit des sinistrés est surtout de la patience. « La situation dans laquelle vous êtes aujourd’hui est inconfortable. C’est pourquoi, je vous demande demain ou après demain d’écouter les conseils que les techniciens et lesresponsables communaux vous donnent. Toutefois, lorsque les eaux du fleuve vont se retirer le gouvernement va mener des réflexions pour voir dans quelle mesure il peut apporter son appui aux sinistrés afin qu’ils ne revivent plus cette situation. Nous demandons aussi à votre niveau, une bonne compréhension en acceptant les propositions qui seront issues de la réflexion du gouvernement. C’est en regardant dans la même direction que nous pouvons faire face à nos problèmes », a dit le Chef du gouvernement.

En se rendant aussi sur le site de Saguia amont, le Premier ministre a constaté que la confection des tentes se poursuit activement. Selon les techniciens, le nombre de tentes disponibles actuellement ne couvre pas le besoin des sinistrés. A ce niveau, le Chef du gouvernement a donné des instructions fermes en présence du ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des Catastrophes pour que des dispositions soient prises par rapport au complément des tentes afin de reloger le plus vite possible tous les sinistrés. Pour le Premier ministre, les sinistrés ne sont pas bien installés. Il faut rapidement les reloger dans un endroit approprié. C’est pourquoi, il a estimé que la confection des tentes et la réhabilitation du système d’adduction d’eau sur le site de Saguia amont doit pouvoir se faire au cours de cette journée ou au plus tard dimanche 8 septembre 2019 afin d’acheminer les populations sinistrées qui, se trouvent jusque là dans des classes exigües. « Nous devons améliorer les conditions de séjour de ces sinistrés. Un séjour que nous souhaitons le plus bref possible, soit un mois au maximum. C’est donc le lieu pour moi de demander encore aux sinistrés d’être un peu plus patients pour que nous puissions leur accorder les facilités possibles en collaboration avec nos partenaires », a conclu le Chef du gouvernement.

Hassane Daouda (onep)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here