Niger, retour du chef de l’opposition Hama Amadou en prison après le deuil de sa defunte mère

0
353

Le chef de file de l’opposition Hama Amadou qui vit en exil depuis trois ans et candidat à la prochaine présidentielle, est rentré jeudi 14 novembre à Niamey après le décès fin octobre de sa mère.

La quasi-totalité de la classe politique s’était rendue au domicile de ce dernier pour lui présenter les condoléances comme le recommande la religion musulmane en cette douloureuse circonstance.

Mieux, ce sont des retrouvailles empruntes de chaleur que constatent les nigériens au cours des rencontres entre les différents leaders politiques au moment où ils se sont engagés à travers le Conseil National de Dialogue Politique à trouver une solution aux principaux points de désaccords sur le code électoral et la composition de la CENI en vue d’organiser des élections transparentes et inclusives en 2021.

Ce matin , le chef de file de l’opposition de sources concordantes s’est rendu volontairement à la prison civile de Filingué ou il purgeait sa peine d’emprisonnement d’un an dans le dossier politico judiciaire dit « de bébés importés ».

De l’avis de nombreux analystes, c’est le Niger qui gagnerait en fortifiant sa cohésion sociale dans un contexte difficile sur le plan sécuritaire au Sahel pour raffermir son unité face à l’adversité.

Nul doute le chef de file de l’opposition jouera un rôle important dans cette dynamique voulue par le pouvoir en place sous l’impulsion du chef de l’Etat.  Son parti le MODEN Lumana Africa a appelé ses partisans au calme, à garder leur sérénité et au respect d’autrui comme ils ont su le faire depuis le retour HAMA AMADOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here