Comité de pilotage du Projet « Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad »: les partenaires se mobilisent

0
786

Le comité de pilotage du « Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad (FSR/LT) » vient de tenir sa première réunion  à Niamey.

Au cours de ces assises,  les partenaires au développement ont réaffirmé leur engagement à soutenir le Niger et les pays du bassin du lac Tchad dans leur effort de stabilisation de la paix dans la région. L’Union européenne ainsi que le Royaume Uni ont promis d’apporter des appuis supplémentaires pour la constitution de ce fonds.

Il s’agit entre autres de l’Union Européenne, la République Fédérale d’Allemagne ; la Suède, le Royaume Uni.

Le fonds de stabilisation du bassin du Lac Tchad finance un programme holistique, multisectoriels de développement dans les 4 pays du bassin que sont le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad avec l’appui technique la CBLT (la Commission du Bassin du Lac Tchad) et de l’Union Africaine.

Le Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad  a été lancé à Niamey en juillet 2019 par les quatre Etats membres de la commission du bassin du lac Tchad que sont le Nigeria, Cameroun, Tchad, et le Niger.

Ces assises de la première réunion du comité de pilotage du Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad guichet pour le Niger visent plusieurs objectifs dont l’aperçu du projet et sa mise à jour, la présentation des grandes lignes ainsi que des discussions et recommandations sur l’approbation des zones cibles et du plan de travail annuel 2020. 

Pour permettre aux populations de Diffa de reprendre le cours normal de leur vie progressivement, les actions militaires doivent être accompagnées par des projets de développement socioéconomique selon la Représentante Résidente du PNUD au Niger Mme Diana Louise Ofwona.

D’où l’importance du programme des Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad a précisé le ministre de l’intérieur Bazoum Mohamed en ouvrant les travaux.

Les partenaires permettant au PNUD d’accompagner le gouvernement du Niger dans ses efforts pour la mise en œuvre de ce projet, en l’occurrence l’Union Européenne, la République Fédérale d’Allemagne, le Royaume de Suède et le Royaume Uni, ont réaffirmé leur engagement et soutien au gouvernement du Niger dans ses efforts de stabilisation et de la consolidation de la paix.

Ainsi, l’ambassadeur de l’Union européenne au Niger, SE. Madame Denisa-Elena IONETE, a expliqué que la valeur ajoutée de cet projet va amener encore des financements et qui permettent d’aligner et d’articuler les actions dans le domaine de la défense, de la sécurité intérieure, du développement, de l’humanitaire sur une vision appropriée aux politiques et qui permettent de coordonner et de mettre tout cela dans une stratégie adoptée au contexte.

 « Nous avons également appuyé depuis 2016 la force multinationale mixte de la commission du bassin du Lac Tchad, et je suis heureuse de rappeler aujourd’hui qu’en plus des 50 millions d’euro qui avaient été déjà engagés, nous avons supplémenté un nouveau montant de 5 millions d’euro pour les travaux de cette force multinationale » a déclaré l’ambassadeur de l’Union européenne au Niger.

L’ambassadeur de la République, SE. Hermann NICOLAI quant à lui, a annoncé que, comme signe de leur confiance dans le concept de la facilité et dans la détermination et le savoir –faire du PNUD, l’Allemagne a prévu 40 millions d’euro à la facilité. « Avec nos partenaires internationaux, nous sommes heureux de fournir une assistance financière à la facilité.

C’est important pour nous de coordonner nos efforts….. Nous cherchons également à fournir une assistance technique et des conseils à la facilité dans son ensemble » a affirmé l’ambassadeur du Royaume Uni, SE. Michael KEANEY.

Ces assises se sont achevées à la grande satisfaction des participants. En effet, cette première réunion du comité de pilotage du Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad guichet pour le Niger est couronné de succès en répondant aux attentes de l’ensemble des parties prenantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here