Lac Tchad : colère de Boma mission terminée selon le Valeureux Président Deby

0
800

Le chef de l’Etat Idriss Déby est rentré jeudi à N’Djamena après 17 jours dans la province du Lac où il a supervisé l’opération Colère de Bohoma contre Boko Haram.

« Je suis de retour dans la capitale. Je remercie très sincèrement toutes les Tchadiennes et tous les Tchadiens ainsi que les frères et soeurs africains pour le soutien apporté à nos Forces de Défense et de Sécurité. La paix, la sécurité et la stabilité sont des valeurs sacrées », a affirmé ce soir Idriss Déby.

Il est descendu d’un hélicoptère de l’armée, sourire au visage, habillé en tenue militaire. Il a été accueilli par le ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet, le directeur de cabinet de la Présidence de la République, et quelques officiels.

Le président avait quitté la capitale depuis le 24 mars dernier, au lendemain de l’attaque de la base de Bohoma par des insurgés de Boko Haram.
En huit jours d’opérations militaires, les forces armées ont nettoyé l’ensemble des îles du Lac Tchad. Elles ont également pénétré en territoire nigérien et nigérian pour mener des opérations et traquer Boko Haram.

Selon Idriss Déby, 90 à 95% de la secte terroriste a été décimée dans les zones d’opérations.
« Toute l’Afrique et le monde entier sait ce que vous avez fait », a-t-il dit à ses hommes lors d’une visite d’inspection sur le théâtre des opérations. « Je n’oublierai jamais ceux qui sont tombés », a déclaré Déby.

Jeudi, le porte-parole de l’état-major des armées a annoncé que l’opération « Colère de Bohoma » est arrivée à son terme. Toutefois, les forces de défense et de sécurité sont stationnées en profondeur dans les îles du Niger, du Nigeria, en attendant de passer la main aux soldats de ces pays amis. 

Les forces armées tchadiennes ont reçu l’ordre de rester quelques semaines dans les pays voisins en attendant que le Niger et le Nigeria prennent la relève. Les pays voisins ont jusqu’au 24 avril pour prendre le relais, selon Idriss Déby. « Nous, nous sommes battus seuls au Lac Tchad », a-t-il souligné.

Des visites d’inspection au Niger

Le Président Idriss accorde un grade militaire supérieur à tous ses hommes

Avant de regagner la capitale, le chef de l’Etat s’est rendu dans des bases de Boko Haram libérées par l’armée tchadienne en territoire nigérien. Il a fait atterrir lui-même l’hélicoptère militaire, ayant une formation de pilote.

Il a ensuite tenu une réunion dans la province du lac avec les chefs militaires. « Aucun tchadien ne participera à une opération militaire en dehors du Tchad », selon le président.
Par ailleurs, il a annoncé qu’il accorde un grade militaire supérieur à tous ses hommes. « Vous le méritez ».

Tchadinfos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here