Le terroriste de la mosquée de Christchurch condamné à la plus lourde peine

0
272

Le tireur qui a assassiné 51 personnes dans deux mosquées de Christchurch l’année dernière a été condamné à la prison à vie sans liberté conditionnelle, la plus lourde peine jamais imposée par un tribunal néo-zélandais.

Le terroriste Australien Brenton Harrison Tarrant, 29 ans, a été condamné jeudi par le juge Mander de la Haute Cour de Christchurch. Cela fait suite à une audience poignante de quatre jours au cours de laquelle plus de 90 victimes et familles ont présenté des témoignages émouvants devant le tribunal.

«Vos actions étaient inhumaines», a déclaré le juge Mander dans sa décision. «Vous avez délibérément tué un enfant de trois ans en lui tirant une balle dans la tête alors qu’il s’accrochait à la jambe de son père. La terreur que vous avez infligée au cours des dernières minutes de la vie de ce petit enfant n’est qu’un exemple de la cruauté impitoyable dont vous avez fait preuve. Il existe d’innombrables autres exemples. Vous n’avez montré aucune pitié», a indiqué le juge.

Vêtu d’un survêtement gris de la prison, M. Tarrant a montré peu d’émotion lors de sa condamnation, a rapporté Associated Press.

En mars, Brenton Harrison Tarrant a plaidé coupable de manière inattendue à 51 chefs d’accusation de meurtre, 40 accusations de tentative de meurtre et une accusation de participation à un acte terroriste. Ses crimes ont été les plus horribles de mémoire d’homme en Nouvelle-Zélande et ont choqué la nation relativement pacifique du Pacifique Sud. Le gouvernement a rapidement interdit les armes de style militaire et les fusils d’assaut utilisés dans le massacre.

Le 15 mars de l’année dernière, le seul homme armé s’est rendu dans une mosquée du centre de Christchurch et a ouvert le feu avec des armes semi-automatiques modifiées, diffusant en direct les tirs sur les réseaux sociaux. Plus de 40 fidèles y ont été tués. Il a ensuite traversé la ville jusqu’à une deuxième mosquée et a continué son massacre.

Le meurtrier a été appréhendé par deux policiers. Il était en route vers une autre cible, a indiqué la police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here