Bio Express: Adamou Idé un écrivain au parcours exemplaire

0
291

Adamou Idé est né à Niamey en 1951. Il a fait ses études supérieures en droit à la Sorbonne (Université de Paris 1). Elève de l’Institut International de l’Administration Publique de Paris, il occupera plusieurs postes importants dans l’administration nationale.

Fonctionnaire international, il servira au niveau de la Francophonie de 1985 à 1996 à Paris et à Bordeaux (Ecole Internationale). De retour à Niamey, il entre au Cabinet du Premier Ministre (1997) et prend sa retraite de l’administration nigérienne en 2005.

Il se consacre alors presqu’exclusivement à l’enseignement et à la littérature qu’il embrassa au collège dès l’âge de quatorze ans par la poésie.

Président de la « Société des Gens de Lettres du Niger », association littéraire créée en 2000, il écrit aussi bien en français que dans sa langue maternelle : le Songhay-Zarma.

Sa production littéraire est variée (poésie, roman, nouvelle) et porte essentiellement sur les drames humains (sécheresse, famine, violences contre les femmes), la lutte des peuples pour la liberté, la justice et la dignité, l’exaltation de l’amour, de la tolérance et de la solidarité entre les peuples.

Les Oeuvres
Adamou Idé touche à plusieurs genres de la littérature. Poète, romancier, nouvelliste, il écrit en Zarma et en Français. Il a publié douze ouvrages.

– Cri inachevé (poèmes en français et songhay-zarma), Imprimerie Nationale du Niger (INN), Niamey, 1984 ;
– La Camisole de paille (roman), INN, Niamey, 1987 ; nouvelle édition, Éditions La Cheminante, Ciboure, 2011
– Sur les terres de silence (poèmes), Éditions L’harmattan, Paris, 1994 ;
– Talibo, un enfant du quartier (roman), Éditions L’Harmattan, Paris, 1996 ;
– Wa sappe ay se ! [« Votez pour moi ! »], (nouvelle en songhay-zarma), Éditions. Albassa, Niamey, 2003 ;
– Ay ne haŋ ! {J’ai dit que…!], (ouvrage collectif, langue songhay-zarma), Éditions. Albassa, Niamey, 2004 ;
– Chants de mer pour un fils malade (poèmes), Éditions. Nathan-Adamou, Niamey, 2006 ;
– Misères et grandeurs ordinaires (nouvelles), Éditions La Cheminante, Hendaye, 2008 ;
– Tous les Blues ne donnent pas le cafard (nouvelle illustrée par Martine Nostron), Éditions La Cheminante, Hendaye, 2009 ;
– « Indépendances Cha-Cha », (les indépendances africaines, 50 ans après), Éditions Magellan et Cie, Paris, 2010 (co-auteur) ;
– Voix Hautes pour Tombouctou, (ouvrage collectif de soutien au peuple malien, poèmes), Éditions Tombouctou, Bamako, 2013 ;
– La Parenthèse du fleuve (roman), Éditions Tombouctou, Bamako, 2015.

Le Conferencier
Outre sa passion pour l’écriture, Adamou Idé est très présent dans la vie culturelle, artistique et associative. Il donne des conférences au Niger et ailleurs sur des sujets brûlants.
– « L’Europe et l’Afrique dans l’après-guerre froide » (Conférence prononcée à Pessac – région de Bordeaux – en février 1996, au Centre Catholique de la PAILLERE) ;
– Hommage à Idé OUMAROU, Écrivain : « Un homme au destin singulier », Conférence – débat prononcée au Centre Culturel Franco-Nigérien de Niamey et de Zinder -CCFN-, Mois du Livre et de la Lecture Publique, (édition 2002);
– Dialogue Littéraire Nigéro-Africain-Américain (Diversité & Convergence) : « Identité, Engagement et Tolérance » dans les Œuvres de Langston Hugues et de Richard Wright, Conférence prononcée au Centre Culturel Américain, Niamey, 2004 ;
– « Démocratie et participation citoyenne », (Conférence sur la Réconciliation Nationale et la Promotion de la Démocratie », sous l’égide du Haut – Commissariat à la Réconciliation Nationale et à la Consolidation de la Démocratie, novembre 2010) ;
– « L’insertion professionnelle des jeunes diplômés de l’ENAM », sous le Haut-Patronage de Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Niger, Niamey, ENAM, 19 octobre 2014 ;
– « La Politique culturelle du Président Diori Hamani », Centenaire du Président Diori Hamani, Niamey, 09-16 juin 2016.

La Vie Associative
Membre de l’Association des Écrivains de Langue Française (ADELF, 1991) et « Marraine » des Terriennes de TV5, l’auteur a participé entre autres aux activités littéraires suivantes :
– Rencontre de Poésie Africaine organisée par la Maison de la Poésie Rhône-Poulenc à Grenoble (France) en 1995 ;
– 3èmes Rencontres de Lectoure de Poésie Africaine (France) avec Alain Mabanckou, Bernard Magnier, Nimrod, Amadou Élimane Kane, Locha Mateso en 1996 ;
– Paroles croisées autour de la Poésie en Afrique noire à Bordeaux Pessac (France) avec Gabriel Okoundji, Alain Ricard, Musanji Ngalasso – Mwatha en 1996;
– XVIème Festival International de Poésie de Médellin (Colombie) en juin 2006 ;
– IIème Festival Culturel Panafricain d’Alger en juillet 2009 ;
– Caravane du Livre (rencontre des auteurs avec le public de l’intérieur du pays) en janvier 2010 ;
– Salon du Livre de Paris sur le thème du Cinquantenaire des Indépendances africaines (mars 2010) sur invitation de CulturesFrance ;
– Auteur-Résident d’ÉCLA-AQUITAINE (Région de Bordeaux) avec La Cheminante et Invité de l’Institut Français pour le Salon du Livre de Paris, 2012 ;
– Rencontres Littéraires de Niamey, éditions 2012, 2013 et 2016 ;
– Caravane littéraire de la Librairie  » La Maison du Livre », Niamey, 2014 ;
– La Rentrée Littéraire du Mali, éditions 2014, 2015 ;
– Salon International du Livre d’Alger (20ème Edition, SILA 2015) ;
– Membre du Jury du Grand Prix Littéraire de l’Afrique Noire, ADELF, Paris (1991) ;
– Président du Jury de traduction de l’Hymne de la CEDEAO en français (2005~2006) ;
– Membre du Jury pour la création de l’Hymne de l’UEMOA (juin, 2010).
Distinctions Littéraires et Honorifiques
En reconnaissance à toutes ces actions pour le rayonnement de la culture nigérienne, Adamou Idé est récipiendaire de prix et de distinctions.
– 2ème Prix du Concours Littéraire national du Rotary-Club du Niger, Niamey, 1973 ;
– 1er Prix national de Poésie (1981) ;
– Grand Prix Boubou Hama du Niger (1996) ;
– Chevalier dans l’Ordre National du Niger (2014).

Niger Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here