Proclamation des résultats globaux provisoires du double scrutin du 27 décembre 2020 : Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane au second tour

0
301
Voters queue to vote at a polling station in Niamey on December 27, 2020 during Niger's presidential and legislative elections. - Voters in the Sahel state of Niger go to the polls on December 27, 2020 for an election that could seal the country's first-ever peaceful handover between elected presidents, despite a bloody jihadist insurgency. (Photo by Issouf SANOGO / AFP)

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a procédé le samedi 2 janvier dernier, à la proclamation des résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle 1er tour couplée aux législatives du 27 décembre 2020. Conformément à ces résultats qui attendent d’être validés par la Cour Constitutionnelle, les sieurs Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane se retrouveront pour le deuxième tour de l’élection présidentielle du

21 février 2021. 

A la suite des résultats globaux provisoires présentés par Me Issaka Souna, Président de la CENI, l’ancien Ministre des affaires étrangères et de l’intérieur,  Mohamed Bazoum, va affronter au deuxième tour Mahamane Ousmane, ancien Président de la République et ancien Président de l’Assemblée Nationale. Les deux hommes ont eu respectivement 1.879.543 voix, soit 39,33% et 811.838 Voix, soit 16,99%. Ils sont suivis dans l’ordre par M. Seïni Oumarou avec 8,95%, M. Albadé Abouba, 7,07% et M. Ibrahim Yacoubou, 5,38%. M. Salou Djibo et M. Oumarou Malam Alma sont respectivement 6ème et 7ème avec 2,99% et 2,47%.

 On constate, sur la base de cette proclamation, que seuls les 5 premiers candidats ont pu atteindre et dépasser le taux de 5% des suffrages, soit un nombre de 25 candidats sur 30 qui se retrouvent avec moins de 3%.  On observe aussi que 18 candidats ont moins de 1%. En plus, 12 de ces 18 candidats ont moins de 0,5% des suffrages. Pour les extrémités, le taux le plus élevé et celui du sieur Mohamed Bazoum du PNDS-Tarayya avec 39,33%, et le plus bas est détenu par Ismael Oumarou Idé du parti FANN-Niger Kama Kanka avec 0,25%. Le seul candidat indépendant au premier tour de la présidentielle, M. Amadou Issoufou Saïdou, est arrivé 22ème avec 20.160, soit 0,42%.

Pour les élections législatives, seuls 19 partis politiques vont faire leur rentrée prochaine dans l’hémicycle sur la base des 166 députés élus lors des élections du 27 décembre 2020. Les 5 sièges de député de la diaspora resteront vacants jusqu’à l’organisation d’élections législatives partielles qui devront les concerner. Sur la base des résultats globaux provisoires proclamés par le Président de la CENI, c’est le PNDS-Tarraya qui vient en tête avec 80 sièges, suivi par le MODEN/FA Lumana Africa, 19 sièges, le MPR-Jamhuriya et le MNSD-Nassara ont chacun 13 députés.

Lors de la proclamation officielle des résultats globaux provisoires du double scrutin du 27 décembre dernier, le Président de la CENI a souligné que malgré les quelques problèmes logistiques et sécuritaires rencontrés dans l’organisation, l’élection présidentielle 1er tour couplée aux législatives a répondu aux conditions d’élections libres et transparentes.

Le Sahel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here