Niger/Diffa : 4 militaires tués dans l’explosion d’un engin improvisé

0
455

Quatre (4) éléments des Forces Armées Nigériennes (FAN) sont morts le lundi 18 janvier 2021 alors qu’ils repoussaient une attaque terroriste contre leur position de Chétima Wangou, dans la région de Diffa, à l’extrême sud-est du Niger.

C’est dans la poursuite engagée contre les présumés terroristes que les militaires sont tombés sur un engin explosif improvisé qui, en plus des quatre morts sur le champ, a fait huit autres militaires blessés, explique un communiqué du Ministère de la Défense Nationale.

Selon ce communiqué, des opérations de ratissage et de reconnaissances offensives sont toujours en cours afin de débusquer et neutraliser les assaillants.

Cette région de Diffa, rappelle-t-on, est en proie aux attaques récurrentes du groupe terroriste Boko Haram depuis 2015. Pour lutter efficacement contre ce fléau, le Gouvernement a pris des mesures exceptionnelles dont l’instauration d’un état d’urgence, d’un couvre-feu ou encore l’interdiction de circulation des motos.

L’Etat a également déployé un nombre important des forces de défense et de sécurité, alors que les pays du Bassin du Lac Tchad ont mis en place une force conjointe pour lutter contre le groupe terroriste qui sévit aussi bien au Niger qu’au Nigeria, au Cameroun et au Tchad.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here