Présidentielle deuxième tour : Mahamane Ousmane reçoit du renfort et conforte sa position de vainqueur

1
1343

Dans une déclaration rendue public ce samedi 6 février 2021 au siège du Moden-Fa Lumana Africa, une quarantaine de leaders politiques décident de remporter le second tour de l’élection présidentielle deuxième tour en réitérant leur soutien au candidat Mahamane Ousmane.

Cette victoire sera concretisée par le renfort de plusieurs autres candidats qui s’etaient présentés au premier tour en l’occurrence certains de l’Alliance des Candidats pour le Changement(ACC) dont l’ancien president Salou Djibo et plusieurs dizaines d’autres formations politiques membre de la coalition CAP20-21.

Contrairement aux fraudes orchestrées au premier par le parti au pouvoir, l’opposition annonce qu’elle met en garde le régime contre toute tentative de hold-up électoral.

« Ce deuxième tour constitue un défi. Nous sommes convaincus qu’ensemble nous le relèverons, en même temps qu’il nous offre l’occasion d’exposer la véritable vitrine de nos ambitions communes pour le Niger, nos actions pour refonder l’Etat, pour remettre les Nigériens au travail et reconstruire notre vivre ensemble » indique l’opposition.

Extrait de la déclaration

Le Niger est au-dessus des partis politiques. Il est notre bien commun. C’est bien la raison pour laquelle nous voudrions convaincre, nouer un contrat de sincérité et de confiance avec l’ensemble des Nigériennes et des Nigériens au nom de notre chère parti et leurs assurer qu’il n’y a pas de fatalité.

Notre attachement inébranlable aux valeurs de la République et à l’Etat de droit, nous oblige au respect scrupuleux de notre loi fondamentale et des règlements de la République.

Nous ne saurions donc tolérer encore moins accepter de manquement à la loi qui amèneraient à penser qu’au Niger tout est permis.

 Aucun nigérien, pour quelques raisons que ce soient, ne pourrait bénéficier d’un traitement de faveur en violation de la loi. Nous le disons haut et fort, à l’occasion des présentes élections, l’article 47 de notre loi fondamentale n’a pas été respecté.

Ceux qui, par des subterfuges et autres manouvres frauduleuses, ont amené à cette situation en assumeront les conséquences devant le peuple nigérien, qui a tout compris, et devant l’histoire.

Dans cette voie, Monsieur le Président, la Coalition CAP20-21 et Alliés vous assurent que vous les trouverez à vos côtés, prêts à braver vent et soleil, à vous accompagner pour le triomphe de la justice, la fraternité et l’émergence du Niger. CAP20-21 et Alliés partagent et soutiennent votre programme de gouvernance.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here