Abubakar Shekau : Le chef de Boko Haram est mort, selon des militants rivaux.

0
544

Le chef du groupe militant nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, s’est suicidé, affirment des combattants islamistes rivaux dans un enregistrement audio.

Dans un témoignage audio obtenu par les agences de presse, le groupe État islamique – Province d’Afrique de l’Ouest (Iswap) déclare que Shekau est mort en se faisant exploser après une bataille entre les deux groupes.

Shekau a été déclaré mort le mois dernier et a déjà été signalé comme tel auparavant.

Ni Boko Haram ni le gouvernement nigérian n’ont confirmé sa mort.

Que dit l’enregistrement ?

Dans l’enregistrement audio non daté, une voix que l’on pense être celle du chef des Iswap, Abu Musab al-Barnawi, dit que Shekau « s’est tué instantanément en faisant sauter un explosif ».

Les combattants d’Iswap ont traqué le chef de guerre et lui ont offert la possibilité de se repentir et de les rejoindre, a déclaré al-Barnawi.

« Shekau préférait être humilié dans l’au-delà plutôt que d’être humilié sur terre », a-t-il ajouté.

Lorsque des informations faisant état de la mort de Shekau lors d’un affrontement ont circulé le mois dernier, l’armée nigériane a déclaré qu’elle allait enquêter.

Le porte-parole de l’armée, le général de brigade Mohammed Yerima, a déclaré à la BBC que l’armée examinait ce qui s’était passé, mais qu’elle ne ferait pas de déclaration avant d’avoir obtenu des preuves définitives.

Un journaliste ayant des liens étroits avec les agences de sécurité a déclaré que Shekau était mort lorsque Iswap a attaqué les positions de Boko Haram dans la forêt de Sambisa, au nord-est du Nigeria.

Sa mort a déjà été signalée à de nombreuses reprises, avant que celui-ci ne refasse surface.

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here