Niger : la nouvelle convention collective interprofessionnelle approuvée

    0
    1100

    Le Niger dispose désormais d’une nouvelle convention collective interprofessionnelle.

    Le nouveau document a été approuvé par  le Ministre  de l’emploi, du travail  et de la protection sociale, M. Ibrah Boukary, ce mardi 19 Avril 2022, lors d’une  cérémonie de signature  tenue à Niamey, au cours de laquelle les représentants des organisations patronales et les syndicats des travailleurs ont signé le document.

    « La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui, dans cette salle consacre le dénouement heureux d’un long processus participatif, à savoir la négociation de la nouvelle convention collective interprofessionnelle », a déclaré le Ministre  Ibrah Boukary peu avant la signature.

    « La nouvelle convention qui remplace, 50 ans plus tard la Convention Collective Interprofessionnelle du 15 décembre 1972, dont les dispositions sont devenues obsolètes, voire caduques, constituera désormais le fondement des relations professionnelles entre les travailleurs et leurs employeurs », a-t-il apprécié.

    En poursuivant son intervention le Ministre en charge du travail a indiqué que « le long exercice de sa négociation a été initié par les partenaires sociaux eux-mêmes avec la bénédiction et le soutien des plus Hautes Autorités de notre pays, dont Son Excellence le Président de République qui ne ménage pas ses efforts pour l’instauration de relations professionnelles saines et la promotion d’un dialogue social constructif et je n’en veux pour preuve que ses rencontres avec les partenaires sociaux en diverses circonstances ».

    « Pour le Gouvernement, le développement du secteur privé et partant l’épanouissement des entreprises ne peuvent être assurés sans un climat social optimal et pérenne », a-t-il ajouté.

    Le Ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale a également rappelé que son département ministériel a, en charge, la conception, l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques et stratégies nationales en matière d’emploi, de travail et de protection sociale, conformément aux orientations définies par le Gouvernement, avant d’indiquer que « La modernisation de l’ordonnancement juridique en matière d’emploi, de travail et de protection sociale constitue l’un des chantiers auxquels nous nous attelons, de concert avec les ministères concernés, mais surtout en concertation avec vos organisations professionnelles respectives ».

    « Après la signature de la nouvelle convention Collective Interprofessionnelle, notre prochain chantier est la révision du Code du travail pour laquelle nous attendons de votre part une participation active à toutes les étapes du processus de réforme », a annoncé le membre du Gouvernement nigérien.

    Le Ministre Ibrah qui s’adressait aux représentants des employeurs et des employés a souligné que « ce nouvel instrument juridique est le vôtre. Il permet d’adapter les dispositions du Code du travail et de sa partie réglementaire aux spécificités de vos entreprises respectives ».

    Il a en outre expliqué que la convention collective interprofessionnelle « édicte de nouvelles conditions de travail pour l’ensemble des travailleurs des entreprises signataires et même au-delà, il est indubitable que l’application de ces nouvelles dispositions contribuera à renforcer l’engagement des salariés au travail et leur rendement, car de leurs efforts conjugués dépendent la productivité des entreprises, ainsi que leur compétitivité »

    « Pour ma part, je puis vous assurer que l’Administration du travail reste disponible, comme elle l’a été tout au long du processus d’élaboration et de négociation de la convention collective, pour vous accompagner de ses conseils et de ses recommandations pour en faciliter l’application », a laissé entendre l’autorité nigérienne.

     Notons que cette cérémonie a aussi été ponctuée par les interventions des représentants du patronat, ainsi que ceux des centrales syndicales des travailleurs.

    MSB/AS/ANP 0087 Avril 2022.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Please enter your name here