Niger : Cérémonie officielle de lancement de la mise en production du petrole brut phase II d’Agadem à Koulélé

0
1888
Image au Centre

Le Premier Ministre, M. Ali Mahaman Lamine Zeine, a présidé, ce mercredi 01 novembre 2023, la cérémonie de mise en production du projet intégré AMONT et AVAL de la phase II d’Agadem dans la Région de Diffa. 

Image au Centre
Image au Centre

Arrivée dans l’après-midi de ce mercredi 01 novembre 2023, par un aéronef (hélicoptère ) sur le camp de CNPCNP, la compagnie qui s’occupe du projet pipeline, le Premier Ministre et sa délégation ont été accueillis par le gouverneur de la région de Diffa, le général de Brigade Ibrahim Bagadoma.

Après l’accueil, la délégation du Premier Ministre s’est transportée sur le site de l’opération pétrolière là où un accueil chaleureux leurs a été réservé sur fond d’animation de l’artiste militaire Maman Sani Maigochi.

Dans son adresse à l’entame de cette cérémonie, le Premier Ministre Lamine Zeine a exprimé les remerciements du chef de l’État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, qui  »me charge de porter ce message d’espoir qui comporte un engagement de notre pays de s’affranchir et de lutter pour la Sauvegarde de sa dignité. Le président demande que les ressources qui seront issues de la production de la phase II soient destinées exclusivement à assurer la sécurité, le développement de notre pays. C’est la base de partage équitable pour que l’ensemble de la population nigérienne en profite ». 

 »Ces ressources vont nous permettre de nous affranchir de certains types de défis que nous vivons et je peux vous en assurer que tout sera mis en œuvre pour que dans la plus grande transparence l’usage de ces ressources soit faite dans les meilleures manières possibles, a-t-il rassuré.

 »Cette cérémonie est historique parce qu’elle rappelle 2008, où le président Tanja, paix à son âme, a cru et mis en route le projet d’exploitation de notre pétrole ici dans cette zone d’Agadem. Cela provoque en moi une certaine émotion parce qu’on était tous ensemble dans le but de réaliser le projet FPF. Grâce à Dieu, on se retrouve aujourd’hui en temps voulu et le président Tiani tient à ce que tous ensemble nous puissions voir ce pétrole, qui va quitter notre pays pour aller vers l’océan Atlantique, servir l’ensemble des nigeriens » a rappelé Ali Lamine Zeine.

Dans son allocution à cette occasion, le Ministre du Pétrole, des mines et de l’énergie, M. Mahaman Moustapha Barké Bako a, quant à lui, déclaré que « Ce jour, Mercredi 1er Novembre 2023, est le jour du démarrage de la production du pétrole brut destinée à l’exportation' ».

 »Comme vous le savez, l’attribution du bloc pétrolier Agadem en 2008 a eu comme ambition d’accélérer et d’amplifier les bénéfices pour notre pays et son peuple, de la mise en valeur de ses ressources pétrolières » a poursuivi le Ministre du pétrole pour qui. »le premier jalon historique et majeur de la concrétisation de cette ambition, comprend la construction des installations de surface du site d’Agadem, la construction de la raffinerie de Zinder et de son pipeline d’alimentation et le démarrage en 2011 de la production du pétrole brut destinée à alimenter ladite raffinerie ».

 »Avec la cérémonie de ce 1er novembre, nous atteignons un autre jalon historique majeur de cette ambition. Ce seront désormais, plus de 90 000 barils par jour de pétrole brut qui seront destinés à l’exportation en plus des premières quantités alimentant la raffinerie de Zinder » a précisé le Ministre Barké avant de souligner que  »pour atteindre cette nouvelle étape, notre pays a dû réaliser l’un des plus grands investissements de son histoire avec un coût total de plus de trois mille milliards de F CFA ».. 

Pour le Ministre nigérien du pétrole  »les recettes directes attendues de l’export vont contribuer significativement au développement économique de notre pays. Elles seront encore plus importantes en prenant en compte les effets induits sur tous les acteurs intervenant dans la phase d’exploitation notamment en termes de création d’emploi et de recettes fiscales »..

Si cette cérémonie de lancement a été effective, c’est grâce à la volonté manifeste des plus hautes autorités de la Transition de notre pays en premier chef, le Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l’Etat, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani et le Premier Ministre, M. Ali Mahamane Lamine Zeine, a-t-il laissé entendre tout en indiquant qu’à travers  »le lancement de cet évènement, le Chef de l’Etat veut donc donner une nouvelle orientation, une nouvelle vision de la gestion des ressources pétrolières, mais aussi minières et énergétiques, pour un Niger nouveau ». 

C’est pourquoi, de manière plus large, il a instruit le Gouvernement, en l’occurrence mon département ministériel, pour que les conditions favorables soient créées à la mise en valeur des potentialités dont regorge notre pays dans les domaines du pétrole, des mines et de l’énergie en s’assurant que cette mise en valeur est effectuée dans le respect strict des intérêts de l’Etat et de nos concitoyens.

Pour sa part, le Directeur Général de CNPCNP, M. ZHOU ZUOKUN n’a pas caché sa satisfaction pour la mise en production du projet pipeline de la phase II du Niger qui rentre dans un moment historique du pays.

 « Permettez moi d’adresser, au nom de la CNPCNP, nos chaleureuses salutations à tous les agents qui ont participé à la construction de ce grand projet et de les remercier du fond du cœur pour le travail acharné et les efforts consentis au cours de ces deux dernières années », a-t-il indiqué. 

Le directeur général de la CNPCNP a également tenu à remercier l’Etat du Niger et l’ambassade de la Chine au Niger, la communauté locale qui ont amené leur soutien à ce projet. Malgré les risques élevés, les difficultés importantes, la CNPCNP a construit un grand champ pétrolifère avec une capacité de production annuelle de 4,5 millions de tonnes dans le sahara, aussi capable de l’Export du pétrole brut sur une longueur de 1982km, ce qui s’inscrit comme un miracle dans l’histoire de l’industrie pétrolière du Niger. C’est un jalon de l’amitié et de la coopération Sino-nigerienne dans le domaine du pétrole. 

 »Ce projet est un grand événement pour le Niger et pour la Chine », a soutenu l’ambassadeur de la République populaire de Chine, M. JIANG FENG, selon qui  » cela représente non seulement un fond de la production du pétrole au Niger, mais aussi un grand changement du rôle du Niger dans la Scène économique mondiale ». 

 »La Chine et le Niger se trouvent dans des différents continents, mais malgré cet éloignement géographique, les peuples chinois et nigérien sont étroitement liés par une amitié très sincère et une coopération très fructueuse » a conclu le diplomate chinois.. 

Notons qu’auparavant, le gouverneur de la région de Diffa, le général de Brigade Ibrahim Bagadoma a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à ses hôtes à Koulélé.

 » Nous sommes très fiers de vous accueillir en ce jour dans cette localité. La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui concrétise sans doute la volonté du CNSP de créer les meilleures conditions pour le développement économique et social de notre pays, le Niger », a-t-il déclaré avant d’inviter « les uns et les autres à plus d’engagement et de volonté pour accompagner le CNSP et le gouvernement dans cette œuvre de construction nationale ».

Cette cérémonie a été clôturée par la coupure de ruban (ouverture des vannes), le démarrage et les prélèvements des échantillons de pétrole brut par la pompe de pipeline, la visite guidée de la salle de contrôle centrale, et la plantation d’arbres à la porte du CPF KOULÉLÉ. 

Notons enfin que cette cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre d’État, de la défense nationale, du ministre de l’énergie du Burkina Faso et celui du Mali, le gouverneur de la région de Diffa et de celui de Zinder, et des membres du corps diplomatiques accrédités au Niger.

MAM/AS/ANP 

Image au Centre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here