Niamey

36°C

    Express

    Publié en : Fév 29, 2016

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    HamaOuaga
    « La Commission Électorale Nationale Indépendante vient, ce vendredi 26 février 2016, de proclamer les résultats globaux provisoires des élections présidentielles et législatives du 21 février 2016. En attendant leur validation par la Cour constitutionnelle, je tiens à rendre un vibrant hommage au peuple nigérien, brave et magnanime.

    Publié en : Fév 29, 2016

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


    President2ceni
    Le président de la Commission Electorale Nationale (CENI), M. Boubé Ibrahim, a procédé, vendredi dernier, à la proclamation officielle des résultats globaux provisoires des élections présidentielle 1er tour et législatives du 21 février 2016.

    Publié en : Fév 17, 2016

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    cherifabdine

    Nous venons d'apprendre la disparition subite de Chérif Ould Abedine suite à un arrêt cardiaque. Il était candidat aux législatives du 21 février 2016 au titre du PNDS TARAYYA dans la région d'Agadez. Qu'Allah lui pardonne ses pêchés et lui fasse miséricorde ! De Dieu nous venons et à Lui nous retournerons.

    Publié en : Jan 23, 2016

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


    abnpasation
    Les destinées de l’Autorité du Bassin du Niger sont désormais conduites par Dr. Toupta Boguena, en sa qualité de secrétaire exécutive nommée à ce prestigieux poste à l’issue du sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’ABN tenu le 8 janvier 2016 à Cotonou au Benin. La passation de charge pour entériner la décision prise par le sommet est intervenue hier matin, dans les locaux du siège de l’Institution à Niamey.

    Publié en : Déc 17, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Ces arrestations dans les rangs de l'armée de l'air et de l'armée de terre interviennent à deux mois du scrutin présidentiel et législatif du 21 février, dans un contexte de blocage politique, et suscitent donc beaucoup de questions.

    Article régulièrement mis à jour

    Que se passe-t-il à Niamey ? Au moins quatre généraux et colonels auraient été interpellés ce lundi 14 décembre. Mais le nombre d’arrestations n’est pas encore définitif puisque des officiers subalternes seraient aussi aux arrêts depuis ce mardi 15 décembre 2015.

    On sait ce mercredi soir que parmi eux, figurent un ancien chef d'état-major proche de la retraite, le général Salou Souleymane, mais également le commandant de la base aérienne de Niamey, le colonel Dan Haoua, et enfin le commandant Naré qui est à la tête du bataillon d'artillerie de Tillabery. Un autre militaire serait par ailleurs en fuite, le lieutenant Hambally.

    Tentative de coup d'Etat ?

    Pour l’heure, aucun motif d’arrestation n’a été donné. S’agit-il d’une brouille interne à l’armée comme des sources l'évoquent ? Ou les officiers interpellés préparaient-ils autre chose ? Cherchaient-ils à déstabiliser le pouvoir à deux mois du scrutin comme d'autres sources le laissent entendre ?

    Il est trop tôt pour dire avec certitude quels soupçons pèsent sur ces militaires et quelles étaient leurs intentions. Une source proche de l'enquête confie cependant que ces hommes étaient considérés comme dangereux. Ils étaient suivis depuis plusieurs semaines pour un complot en préparation et projetaient de passer à l'acte ce jeudi 17 décembre, confie notre interlocuteur, qui justifie ainsi leur arrestation. Le porte-parole du gouvernement joint par RFI se refuse à tout commentaire.

    Publié en : Déc 04, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Réuni en session extraordinaire ce jour vendredi 4 Décembre2015, le mouvement des jeunes pour l’émergence du Niger  dit constater avec désolation et amertume:
    la tendance à une remise en cause de l’unité nationale à travers des propos ethnocentristes de nature à cultiver la haine entre communautés nigériennes jusqu’alors unies pour un même destin: le Niger, la tendance avérée de l’instrumentalisation de la justice sur fond et outrage aux magistrats dans l’exercice de leur fonction.

    S'inscrire à notre Newsletter

    Please publish modules in offcanvas position.