Menu
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

G5 -Sahel résolution 2359 : la volte-face de l'ONU, un camouflet pour les chefs d'Etat

fanfds

Le conseil de sécurité de l'ONU a adopté, à l'unanimité, la résolution portant sur la force conjointe des pays du G5 - Sahel jeudi 22 juin 2017.
Toutefois, ce vote ne donne pas un mandat de l’Onu (qui serait synonyme d’un appui matériel et financier) à la force sahélienne.
Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a exprimé son satisfecit : « Je salue l'adoption à l'unanimité par le Conseil de sécurité de la résolution 2359 » qui entérine « le déploiement de la force conjointe du G5-Sahel».

Cependant, ledit conseil estime que son financement revient aux pays membres. Ce financement, tant attendu, par nos pays a, donc, été renvoyé à une conférence internationale des donateurs.
Cette résolution avait réveillé une certaine rivalité entre les USA et la France.


Dans tous les cas, TRUMP s'occupe plus de son Amérique que du financement du maintien de la paix dans le monde. Il a, d'ailleurs, réduit l'appui de son pays dans les opérations de maintien de la paix au niveau de l'ONU.


Il appartient, effectivement, à nos pays de doter cette force des moyens dont elle a besoin pour garantir notre sécurité commune.
La force G5 Sahel ne se substituera ni à la Minusma, ni à la force Barkhane.


Les chefs d'État ont compris le message et qu'ils vont s'assumer, le 02 juillet 2017 à Bamako. La force conjointe ne coûterait pas plus de 400 milliards de francs, cela ferait moins de 100 milliards par pays, la sécurité n'ayant pas de prix, c'est jouable au nom de la sécurité de notre sous - région.

Tout financement qui viendrait de la conférence internationale des donateurs ou d'un éventuel soutien financier de l'ONU après s'être convaincue des défis auxquels la force sera confrontée n'est qu'un appui.

Ce qui constitue une  volte-face de l'ONU, un camouflet pour les chefs d'Etat

Avec ce vote, la force G5 Sahel pourra se déployer sur le terrain sous la direction de Didier Dacko, Général de division de nationalité malienne. Le mode opératoire n’est pas encore connu. Toutefois, un sommet extraordinaire du G5 Sahel se tiendra le 2 juillet prochain à Bamako.

BAN 2 OK POUR SITE

Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.

Les hôtels de Niamey

Presse Mondiale

Presse Nationale

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS