Menu
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Qualification du Mena cadet à la CAN U 17 Madagascar

menaU17
La date du 1er octobre 2016 sera inscrite en lettres d'or dans les annales de l'histoire de la Fédération Nigérienne de Football. C'est en effet ce jour là que les cadets nigériens ont réussi de fort belle manière à laver l'affront que leurs ainés ont connu pendant plusieurs décennies face au National Azingo, puis aux Panthères du Gabon, en se qualifiant à Libreville pour la CAN 2017. Ce faisant, ils ont réussi la prouesse de vaincre le signe indien qui collait à la peau du Mena senior dans toutes ses confrontations contre l'équipe nationale du Gabon.
De mémoire de journaliste sportif, le Mena a toujours perdu des plumes face à la formation gabonaise. Dans les années 90 le Mena a perdu à Niamey face à Guy Roger Nzamba, François Amégasse, Ondo valérie, Guy Zeng et toute l'armada gabonaise de l'Azingo National sur le score de 3 buts à 1. Une défaite ressentie par le public sportif nigérien comme une véritable humiliation. Au match retour, au stade Omar Bongo Ondimba de Libreville, cette humiliation a été accentuée par une défaite du Mena sur le score de 3 buts à 0. Les Nigériens n'ont pas encore fini de ruminer leur colère que lors de la CAN 2012, devant plus de 50.000 supporters du stade de l'amitié sino-gabonaise, le Mena courba encore l'échine devant les Panthères sur le score de 2 buts à 0.
A cette occasion, le jeune Moutari Kalala qui faisait son baptême de feu dans une phase finale de CAN, est victime d'une fracture. Même le match nul concédé l'année dernière à Niamey en match amical n'a pas réussi à laver l'affront du Mena. Cette belle qualification des cadets à Libreville devant le public sportif gabonais vient effacer de manière définitive ce vieil affront. En une année seulement, les cadets ont réussi à réaliser ce que leurs ainés n'ont jamais su faire en trois décennies de confrontation contre les Panthères gabonaises. Ils ont ravivé la flamme de l'espoir dans le cœur meurtri du public sportif nigérien.
Après un succès retentissant enregistré face aux Golden Eaglets du Nigeria, battus et éliminés par 3 buts contre 1 à Niamey, les poulains de l'entraineur Soumaila Tiémogo ont relevé le défi en réussissant d'abord à battre au stade Municipal de Niamey les Panthereaux par 1 but à 0, avant de les tenir en échec sur le score de 3 buts partout à Libreville. Une belle victoire qui les propulse à la CAN que la grande île de Madagascar va organiser en 2017. Cette équipe confirme ainsi tout le bien qu'on pensait d'elle : un potentiel énorme, une discipline de fer et une détermination sans faille. Les poulains du coach Soumaila Tiémogo, vont encore nous faire rêver sur la grande île. C'est certain ! Le ministère en charge des Sports et la FENIFOOT se doivent de lui donner la meilleure préparation possible pour qu'elle puisse réaliser un parcours honorable à Antanarivo.

Oumarou Moussa(onep)
www.lesahel.org

BAN 2 OK POUR SITE

Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.

Les hôtels de Niamey

Presse Mondiale

Presse Nationale

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS