Menu
RSS
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Fait divers: Arrêté, il faisait consommer de la viande de chien à ses clients

  • Écrit par Super Utilisateur

grillages

La gendarmerie nationale congolaise a arrêté récemment à Brazzaville, un commerçant de nationalité centrafricaine qui détenait un sac contenant de la viande de chien. Selon la gendarmerie, ce malfrat a été soupçonné de vendre des brochettes de viande de chien, alors que celle-ci n’entre pas dans les habitudes culinaires des Congolais.

Le commerçant a été dénoncé par un taximan qui l’avait suspecté lorsqu’il lui a confié son sachet convoité par les mouches. Le taximan a démarré avec le sac, alors que le commerçant s’apprêtait à descendre du taxi.

Constatant que le chauffeur de taxi l’a suspecté, le commerçant a tenté de prendre la clé des champs, sans payer sa course. Il a été vite rattrapé et livré à la gendarmerie, qui s’était déportée sur les lieux.

Interrogé sur la destination de la viande de chien qu’il détenait, le centrafricain n’a pu répondre à la question des officier de la justice. Il a été écroué sans autre forme de procès.

A cet effet, la gendarmerie congolaise a interpelé la population à plus de vigilance, car de tels cas sont fréquents dans les villes du Congo.

Le soir, de petits marchés se forment dans les coins de rue où l’on vend particulièrement de la viande grillée sur le grillage sur un morceau de tonneau. Les clients ont de la peine à identifier la viande qui lui est offerte.

Le commerçant, pour vendre sa viande, dit que c’est celle de bœuf. Mais ce n’est pas toujours le cas. Cuite et calcinée, les clients ne peuvent pas faire la différence. Plusieurs saisies de viande de chien ou de chat ont été déjà opérées par les forces de l’ordre congolaises.

BAN 2 OK POUR SITE

Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.

Les hôtels de Niamey

Presse Mondiale

Presse Nationale

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS