Opération de vente de céréales à prix modéré au profit des populations vulnérables

0
903
cereales

Suite aux mauvais résultats et afin de résorber le déficit céréalier consécutif à la mauvaise campagne hivernale 2013, le gouvernement nigérien a procédé au lancement officiel jeudi à Niamey d’une opération de vente de céréales à prix modéré au profit des populations vulnérables

 

Cette opération de vente de céréales à prix modéré a été planifiée par le gouvernement nigérien pour venir en appui aux populations en insécurité alimentaire sévère et les populations victimes d’inondations sur une période de six mois à compter de la mi-février, sur l’ensemble du territoire national.

 

Ce sont quelques 9.500 tonnes de céréales qui ont été programmées pour démarrer l’opération selon la répartition par région, département et commune, à 13.000 FCFA le sac de céréales de 100 kg. Les ventes à prix modérés se feront à l’unité de mesure locale et s’étaleront dans le temps afin de favoriser une régulation des prix sur les marchés, précise le gouvernement.

 

Cette opération de vente de céréales à prix modéré fait partie des actions planifiées cette année par le gouvernement en vue d’atténuer les souffrances des populations vulnérables suite aux mauvais résultats et afin de résorber le déficit fourrager et céréalier consécutif à la mauvaise campagne hivernale 2013.

 

En rappel, pour des besoins de consommation estimés à plus de 4 millions de tonnes, la production céréalière au cours de la campagne agricole 2013 au Niger, est estimée à 3 674 650 tonnes, soit un déficit céréalier total de 343.560 tonnes.

 

Par ailleurs, le gouvernement envisage, à travers un vaste programme de cultures irriguées 2013-2014, d’emblaver 115.000 hectares en irrigué pour une production attendue de 2.277.360 tonnes soient 400 000 tonnes d’équivalent céréalier toutes cultures confondues.

 

La valeur monétaire attendue de cette production est de 409.946.145.000 F CFA.

A cela, s’ajoute une allocation d’un montant de 6.900.000.000 de franc FCA pour couvrir les besoins des éleveurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here