L’Algérie et le Niger recherchent 50 migrants perdus dans le Sahara

0
966
Migrants

Les armées algérienne et nigérienne tentent depuis dimanche dernier de retrouver plus de 50 migrants clandestins abandonnés par leurs passeurs dans une zone désertique située à la frontière entre les deux pays, a indiqué mercredi à Xinhua une source sécuritaire algérienne.

 

Ce sont les autorités nigériennes qui ont, selon la même source, alerté leurs homologues algériennes de la disparition de ces quelque 50 migrants qui se dirigeaient vers l’Algérie, dont des femmes et des enfants.

 

L’armée algérienne a aussitôt mobilisé ses troupes, notamment aéroportées, pour entreprendre des recherches, a confirmé la même source, qui ajoute que tout laisse à croire que ces migrants ne sont pas parvenus jusqu’au territoire algérien et que la chance de les retrouver vivants s’amenuise d’heure en heure, vu les conditions climatiques extrêmes, la chaleur et les vents de sable surtout, qui caractérisent le désert du Sahara en cette période.

 

Début octobre 2013, plus de 90 personnes ont trouvé la mort dans leur voyage clandestin pour l’Algérie, selon les autorités nigériennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here