Autorité du Bassin du Niger : Installation de la nouvelle secrétaire exécutive Dr Toupta Boguena

0
1122
abnpasation


abnpasation
Les destinées de l’Autorité du Bassin du Niger sont désormais conduites par Dr. Toupta Boguena, en sa qualité de secrétaire exécutive nommée à ce prestigieux poste à l’issue du sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’ABN tenu le 8 janvier 2016 à Cotonou au Benin. La passation de charge pour entériner la décision prise par le sommet est intervenue hier matin, dans les locaux du siège de l’Institution à Niamey.

Elle remplace à ce poste M. Collins U. R. Ihekire. La cérémonie de la passation de service a été présidée par la présidente sortante du conseil des Ministres de l’Autorité du Bassin du Niger Mme Christine A. Gbeidjivyaho qui passe aussi le témoin à son homologue du Nigeria M. Suleimane Adamou, président entrant du conseil des Ministres de l’Institution. Les actes qui officialisent cette passation se sont déroulés en présence du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement M. Wassalke Boukary  et les représentants des autres pays membres de l’ABN, ainsi que le personnel de l’Institution.

Après avoir servi pendant cinq (5) ans l’ABN en qualité de secrétaire exécutif, M. Collins U. R. Ihekire quitte les rennes de l’Institution. Le passage de M. Collins à la tête de l’Autorité du Bassin du Niger a été marqué par l’aménagement des services ; le rehaussement du budget ; l’intensification des échanges entre les pays membres ; l’augmentation du nombre des projets pour le rayonnement de l’Institution.

C’est pourquoi, il s’est réjoui des résultats enregistrés par l’ABN avant d’espérer que les chantiers ouverts connaitront de succès pour le bonheur des populations des pays membres sous le mandat de la nouvelle secrétaire exécutive, en l’occurrence Docteur Toupta Boguena.

 

Insuffler une nouvelle dynamique dans la gouvernance de l’ABN

abntoupta
En prenant officiellement fonction, la secrétaire exécutive de l’Autorité du Bassin du Niger Mme Toupta Boguena s’est dit consciente de la lourde responsabilité qui pèse désormais sur ses épaules. Raison pour laquelle elle a rassuré son prédécesseur quant à la consolidation des acquis pour l’intérêt des populations du Bassin du Niger. En effet, conformément aux défis exprimés par le dernier sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’ABN, la secrétaire exécutive de l’Autorité du Bassin du Niger a insisté sur l’urgence de finaliser l’audit institutionnel et organisationnel de l’institution déjà en cours qui donnerait à l’Autorité les capacités requises pour sa mission.

L’une des missions de l’ABN consiste à mobiliser les contributions des Etats membres au budget de l’Institution au cours du premier semestre afin de rassurer les partenaires financiers. Par ailleurs, les défis de l’ABN ne pourront être relevés sans une appropriation réelle des actions de l’Autorité par chacun de ses Etats membres.

C’est pourquoi Mme Toupta Boguena a sollicité le soutien de ces Etats membres dans la perspective de donner aux 130 millions des personnes vivant dans le bassin du Niger une chance d’espérer à des meilleures conditions d’existence. En outre, l’Autorité du Bassin du Niger, a dit la secrétaire exécutive doit dorénavant s’adapter et s’attaquer aux problèmes qui se présentent à elle à travers la valorisation et la vulgarisation des acquis scientifiques auprès des populations ; la prise en compte des préoccupations des pays membres et l’ouverture vers d’autres horizons pour des financements innovateurs.

 

En s’adressant particulièrement aux agents de l’Institution, la nouvelle patronne, leur a demandé de continuer de faire preuve d’engagement ; d’impartialité ; de transparence ; d’intégrité ; de professionnalisme et surtout d’esprit d’équipe qui sont les valeurs intrinsèques de l’Autorité du Bassin du Niger.

abnpasation1Quant à la seconde passation de service entre la présidente sortante du conseil des Ministres de l’Autorité du Bassin du Niger Mme Christine A. Gbeidjivyaho, ministre de l’Eau du Benin et le nouveau président du conseil des Ministre, M. Suleimane Adamou, ministre des ressources en eau du Nigeria, elle a été l’occasion à la sortante de relever quelques grands résultats obtenus par l’organisation régionale au cours de la dernière décennie dans la mise en œuvre de son processus de vision partagée.

Il s’agit entre autres : de l’élaboration et de l’adoption du plan d’action du développement durable du bassin du Niger à l’horizon 2025 ; l’élaboration et l’adoption du programme d’investissement 2008-2027 ; l’élaboration et l’adoption de la charte de l’eau du bassin du Niger et ses annexes 1 et 3, relatives à la protection de l’environnement et à la notification des mesures projetées dans le bassin du Niger ; l’élaboration et l’adoption du plan stratégique 2016-2024 ; l’élaboration et l’adoption du plan opérationnel 2016-2024 décliné en 350 actions sur trois points triennaux intégrant les 246 actions du plan d’investissement pour le renforcement de la résilience aux changements climatiques dans le bassin du Niger etc.

Le montant total du plan opérationnel est estimé à plus de 7 milliards de dollars américains.

En recevant des mains de sa prédécesseure les résultats et les conclusions des quatre (4) dernières sessions de l’ABN, le président du conseil des Ministres de l’Institution M. Suleimane Adamou a réaffirmé son engagement et sa détermination à créer les conditions pour le développement de l’institution commune.
Hassane Daouda et
Samira Seydou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here