Niger premier tour présidentielle : la CENI prise en flagrant délit de chiffres

0
1199
ImageResultats

ImageResultats

La CENI est dans une mauvaise posture, elle interpellée sur  la mauvaise organisation du scrutin et sur les chiffres publiés. Une  centaine de recours en annulation ont été introduites par l’opposition.
Selon des résultats partiels publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), portant sur 5,3 millions d’électeurs sur 7,5 millions d’inscrits , M. Issoufou est en tête avec 48,44% des 3,627 millions de suffrages dépouillés, devant deux anciens Premiers ministres, Hama Amadou (17,6%) et Seini Oumarou (11,24%).imageresult2
L’ancien président Mahamane Ousmane est à 6,34%.
Le taux de participation selon cette comptabilisation portant sur 209 des 308 communes, s’élève à 67,71%.
Apres analyse il ressort une anomalie incompréhensible.
En effet,  pour  rappel ces élections étaient couplées donc obligatoirement mêmes nombre de bureaux de vote et d’électeurs.
Ces tableau donnent pour les  législatives 2 800 297 votants pour 14 089 bureaux.
Présidentielles 5 059 880 votants dans 25 507 bureaux de vote.

Élections présidentielles premier tour couplées aux législatives: résultats globaux provisoires

– Élections présidentielles : nbre de BV : 25798 contre 14254 aux législatives;
– élections présidentielles : nbre de BV parvenus : 25507 contre 14069 aux législatives;
– nombre d’inscrits aux présidentielles : 7580598 contre 4175344 aux législatives;
– présidentielles : nombre total des votants : 5059880 contre 2800297;
– élections présidentielles : nombre d’inscrits votants : 4832201 contre 2672988 aux législatives;
– présidentielles : bulletins blancs ou nuls : 412344 contre 142550 aux législatives;
– élections présidentielles : votants sur liste additive : 227679 contre 127309 aux législatives;
– présidentielles : suffrage valable : 4647536 contre 2657738 aux législatives;
– élections présidentielles : taux de participation : 66,75% contre 67,07% aux législatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here