Niger crise postélectorale: Mahamane Ousmane interpelle la communauté internationale sur les risques de dégénérescence

0
669

L’opposant nigérien Mahamane Ousmane, déclaré battu à l’issue de la présidentielle le 21 février, a exigé samedi « la libération de tous les détenus » interpellés lors des violences qui ont suivi la proclamation des résultats.

« Nous exigeons (…) la libération de tous les détenus sans délais, l’arrêt du harcèlement et les menaces de militants » a déclaré Mahamane Ousmane sur le média télévisé privé Labari. « J’interpelle également la communauté internationale sur les risques de dégénérescence de cette situation post-électorale du Niger », a-t-il poursuivi.

L’opposant Hama Amadou, accusé par le pouvoir d’être à l’origine des troubles qui ont suivi la proclamation des résultats de la présidentielle est detenu depuis vendredi dans les locaux de la police où il s’était lui rendu. Cette situation « pour le moment peut être gérable, contrôlable », pourvu que les suffrages exprimés par les citoyens reflètent » les résultats des urnes, a martelé Mahamane Ousmane qui s’est lui-même proclamé vainqueur avec 50,3% des voix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here