Zinder : ‘’667 Villages à risque pour la présente campagne

0
762

La campagne agricole dans la région de Zinder a débuté dans la 2è décade du mois de Mai où vingt (20) villages du département de Magaria ont effectué les premiers semis, selon le Directeur Régional de l’Agriculture de Zinder, M. Ibrahim Moussa qui a révélé que 667 Villages de la région restent encore à risque pour la présente campagne, ‘’mais la production sera bonne à moyenne’’.

Selon le directeur régional de l’agriculture de Zinder ‘’l’installation proprement dite de la campagne a commencé à partir de la 2è décade du mois de Juin où 258 villages répartis dans huit départements (sauf Belbédji et Damagaram Takaya) ont effectué des semis partiels.

‘’A la date du 31 Juillet dernier 3504 villages disposent des semis sur 3520 villages agricoles que compte la région, soit 99,54% contre 100% des villages à la même période de l’année 2020 où les 3378 villages que comptait la région avaient effectué leurs semis’’ a ajouté la même source.

La situation pluviométrique a été caractérisée par un retard global au niveau de toute la région. Le cumul le plus élevé est de 386,2mm enregistrés à Maizakara (département de Takiéta) en 12 jours contre 20mm en 23 jours à Baté dans le département de Belbédji.

‘’Les cultures ont souffert de sécheresse qui varie de 15 à 20jours suivie des avortements de semis’’ a fait remarquer le Directeur Régional de l’Agriculture de Zinder, M. Ibrahim Moussa qui a ajouté que ‘’des inondations ont affecté des champs de culture sur une superficie de 50ha à Guidimouni (70 KM à l’Est de Zinder)’’.

Dans le cadre des préparatifs de la campagne agricole, l’Etat et les partenaires techniques et financiers ont apporté au monde rural un soutien de 347 tonnes de semences améliorées de mil et sorgho, et 516 tonnes d’engrais.

Pour faire face aux attaques des ennemis de culture, la région a bénéficié de 14.000 litres de pesticides et 49046 sachets pour intervenir sur 14.000 ha.

‘’La région de Zinder dispose des produits pour intervenir sur plus de 19.000ha en cas d’attaques’’ a rassuré Ibrahim Moussa.

‘’La situation alimentaire est globalement caractérisée par une faible disponibilité des denrées sur les marchés et une hausse vertigineuse des prix de toutes les denrées de première nécessité par rapport à l’année passée’’ a soutenu le Directeur Régional de l’Agriculture avant de préciser que ‘’malgré les différents appuis apportés par l’Etat et ses partenaires, les prix des denrées sont restés toujours en hausse’’.

L’évaluation à mi-parcours a fait ressortir ‘’667 villages à risque pour une population de 440.848 personnes relevant des villages des départements de Takiéta, Tanout, Damagaram Takaya ,Belbédji, Dungass, Magaria et Gouré’’ a-t-il annoncé .

En ce qui concerne la situation des cultures, le mil est au stade de montaison, tallage et épiaison tandis que le niébé est au stade de fructification.

‘’Pour l’heure, la situation générale des cultures n’est guère alarmante car les projections nous laissent croire que la production agricole sera bonne à moyenne’’, a conclu le Directeur Régional de l’Agriculture de Zinder.

SY/AS/ANP 0129 août 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here