Mali Russie Affaire Wagner : Lavrov confirme la prise de contact avec des compagnies privées

0
741

Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a indiqué samedi, en marge de la 76ème assemblée générale des Nations Unies que les autorités maliennes ont contacté des compagnies armées privées russes.

 »Elles se sont adressées à des compagnies armées privées parce que la France a décidé de réduire significativement sa présence militaire qui lutte contre les cellules terroristes qui sont dans le nord du pays et contre qui la France n’a finalement pas réussi parce que les terroristes continuent à mener le bal sur place », a déclaré Sergueï Lavrov.

 »Dans ce pays, aujourd’hui, il y a une transition qui se fait, des élections à préparer sous l’égide de l’Union africaine et d’autres organisations internationales », a-t-il rappelé ajoutant que les autorités de la transition continuent, d’ailleurs, cette lutte contre le terrorisme et c’est dans cette optique qu’elles se sont adressées à des compagnies armées privées russes.

Le ministre russe des Affaires étrangères a expliqué que les autorités maliennes avaient estimé que leurs forces étaient insuffisantes sans aide extérieure et, comme ceux qui s’étaient engagés à déraciner le terrorisme veulent s’en aller,  »les autorités de la transition ont contacté des compagnies privées militaires russes et nous n’avons rien avoir avec cela », a-t-il insisté.

Sergueï Lavrov a, en outre, rappelé que cela ne concerne que le gouvernement légitime, avant de souligner que par la ligne de l’Etat, la Russie apporte une aide aux autorités, précisant qu’il ne s’agit pas de  »compagnies privées » mais plutôt une aide officielle, a-t- indiqué.

 »Nous avons un programme de coopération politico-militaire et nous participons au maintien de la paix conformément aux décisions du Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré le chef de la diplomatie russe.

 »Encore une fois je ne veux pas, qu’il y est de doute là-dessus, le ministre malien des Affaires étrangères que j’ai rencontré vendredi a dit que cela ne pose pas de problème », a -t- il précisé.

En outre, Sergueï Lavrov, a regretté les propos du ministre des Affaires étrangères de l’Union européenne, Joseph Borell, qui, selon lui, une implication du groupe privé russe Wagner au Mali affecterait « sérieusement » les relations entre l’Union européenne et Bamako.

 »Je pense que ça serait mieux de coordonner nos mouvements entre la fédération de Russie et l’Union européenne en matière de lutte contre le terrorisme pas seulement au Mali mais dans toute la zone du Sahel. Mais dire que je suis ici le premier et vous devez quitter les lieux. Ce n’est pas comme ça qu’on doit parler », a regretté Lavrov.

AA / Bamako / Amarana Maiga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here