Les musulmans du Niger célèbrent le Mouloud ce dimanche 17 Octobre 2021

0
696

La communauté musulmane du Niger célébrera le Mouloud ou l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad (paix et salut sur lui) dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 Octobre 2021, correspondant au 12ème jour de Rabi Awal, troisième mois de l’année hégirienne 1443.

À Niamey, la célébration officielle de cet événement religieux se fait chaque année à la mosquée centrale de Niamey, en présence du Premier Ministre.

Outre la célébration officielle, l’anniversaire du Prophète de l’Islam est célébré un peu partout à travers le pays, avec au menu de la veillée, la lecture du Coran, des chants religieux et plusieurs autres festivités.

Au-delà du Niger, l’événement commémoratif est aujourd’hui célébré par bon nombre de communautés musulmanes dans le monde, aussi bien sunnites que chiites. Cependant, il ne fait pas partie des deux fêtes religieuses coraniques que sont les deux aïds : le petit (l’Aïd el-Fitr) et le grand (l’Aïd al-Adha).

Cette fête, indique-t-on, est au centre d’un débat entre les courants Islamiques, notamment sur sa légitimité en Islam.

Parmi les théologiens qui la légitiment, on peut citer : As-Souyouti (savant soufi), ou encore Ahmad ibnou Zayni Dahlan.

À l’inverse, la célébration de l’anniversaire du Prophète Mohamed (PSL) est considérée par d’autres théologiens comme une innovation religieuse (bidʻah) étrangère à l’islam. 

D’après eux, l’anniversaire du Prophète Mohamed (PSL) n’a jamais été célébré de son époque, ni par ses compagnons, ni par les musulmans sunnites des premiers siècles. Aucune trace explicite de cette fête n’existe dans le Coran et la sunna. 

D’après les historiens Ibn Kathîr et Ibn Khallikan, elle fut instaurée bien plus tard, vers 1207, par le roi d’Erbil. Pour certains théologiens, cette pratique peut être considérée comme l’imitation de Noël, où les Chrétiens fêtent la naissance de Jésus.

Parmi les anciens théologiens condamnant cette innovation, on peut citer Abu Ishaq al-Shatibi, Ibn Hadj, ou encore le juriste Malékite Tâjuddîn `Omar`Alî Al-Lakhmî d’Alexandrie, connu sous le nom d’Al-Fakahânî, dont l’épitre à ce sujet « Al-Mawrid fil-Kalâm`alâ Al-Mawlid » fut citée intégralement par As-Souyouti dans son ouvrage de défense du Mawlid.

En Arabie Saoudite cependant, le ministère des Affaires religieuses considère cette fête comme étrangère à l’Islam et comme une innovation d’origine non religieuse, bien que sa célébration ne soit pas interdite par les autorités. 

Au Maroc, cette fête a été officiellement introduite en 1292, par le sultan mérinide Abû Ya`qûb Yûsuf an-Nasr. Aujourd’hui, la fête du Mouloud engendre deux jours fériés. C’est généralement un jour férié au Niger.

Déjà dans un communiqué, le Ministère de l’emploi et du travail a déclaré « la journée du lundi 18 Octobre 2021, correspondant au lendemain » du Mouloud « chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national » 

MSB/KPM/ANP- Octobre 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here