COALITION CAP2021/ACC/FRC et Alliés : MESSAGE A LA NATION DU PRESIDENT MAHAMANE OUSMANE, SUITE AUX TUERIES SURVENUES A TERA

0
726

Nigériennes, Nigériens,

Mes cher(e)s compatriote(s),

Comme vous le savez tous, notre cher pays, le Niger, confronté au terrorisme depuis l’an 2013, fait face ces derniers temps, à une insécurité d’une rare gravité, accentuée par des menaces de conflits interethniques savamment entretenus par des forces obscures, et la persistance d’une gestion à la fois opaque et extralégale des relations militaires de notre pays avec les partenaires extérieurs.

En effet, ces derniers jours, aux attaques terroristes répétées contre les populations civiles, est venue se greffer, l’entrée en scène des forces étrangères que les populations, chez-nous comme dans les autres pays voisins, ont de plus en plus du mal à comprendre, ce, de Tillabéry à Diffa, et de Dosso à Tahoua, et cela, d’autant plus qu’en dépit de leur présence de plus en plus nombreuse, les attaques terroristes contre nos populations, ne font que se multiplier, avec leur cortège de morts, de blessés et d’exactions de toutes sortes.

Face à cette situation intolérable, à laquelle est confrontée notre peuple, et au mépris, si caractéristique des princes qui nous gouvernent, avec la complicité active de certains de nos partenaires internationaux, nous fustigeons, l’amateurisme et la corruption qui prévalent dans la gestion de la sécurité, menaçant ainsi la survie, de notre peuple et de notre nation.

C’est pourquoi :

  • 1- Nous présentons nos condoléances les plus attristées, au peuple nigérien, et en particulier aux populations de Téra, fortement endeuillées par les nombreux morts, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés ;
  • 2 – Nous nous insurgeons contre la traversée d’un convoi militaire, de forces étrangères dans notre pays, sans consultation préalable du parlement, sans information des autorités locales, encore moins des populations des zones traversées ;

 

  • 3 – Nous exigeons l’ouverture immédiate, d’une enquête indépendante, pour faire le bilan des massacres injustifiés des populations civiles à Téra, et situer les responsabilités, aussi bien de ceux qui ont ouvert le feu sur les manifestants, qui ne faisaient qu’exercer leur droit constitutionnel, contre une entrée illégale des forces étrangères, et les donneurs d’ordre, ainsi que des commanditaires de cette agression barbare et illégale.
  • 4- Nous demandons instamment, à tous nos compatriotes, de l’intérieur du pays, comme de la diaspora, de réagir promptement, contre les tueries barbares, les menaces et intimidations, des usurpateurs des suffrages du peuple, que nous tenons pour responsables au premier degré, des malheurs qui accablent nos concitoyens ;
  • 5- Nous lançons un appel pressant aux Nigériennes et aux Nigériens de tous les horizons, pour qu’ils participent activement et massivement à toute initiative démocratique et républicaine à venir, en vue de la prise en main de notre destin, face à l’insécurité généralisée et au non-respect du verdict des urnes.

Vive le Niger !

Vive la démocratie  ! Tous unis nous vaincrons !

Je vous remercie de votre attention !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here