‘’L’augmentation du prix de gasoil aura une conséquence sur le prix des produits de consommation et éventuellement sur le prix des transports voyageurs’’ (Président ADDC Wadata)

0
510

L’augmentation du prix de gasoil  aura une conséquence sur le prix des produits de consommation et éventuellement sur le prix des transports voyageurs, a déclaré le  président de l’Association de Défense de Droits des Consommateurs (ADDC-Wadata), Mahaman Nouri dans une interview accordée, le lundi 1er Août 2022, à l’Agence Nigérienne de Presse (ANP).

Pour rappelle, le dimanche 31 juillet dernier, le ministre du commerce a annoncé que le prix du gasoil à la pompe passera de 538FCFCA à 668FCFA, soit une augmentation de 130FCFA sur le litre et justifiant cela par l’impact de la crise Ukrainienne et aussi de la nécessité de renforcer le stock national en prévision de la période de maintenance des installations de la SONIDEP.

Pour M. Mahaman Nouri, cette  raison avancée par le gouvernement  « ne tient pas debout », car tout le monde sait qu’on vit le problème de gasoil dans ce pays et tout le monde sait aussi les péripéties que cela a eu particulièrement au niveau de la  SONIDEP ».

 Le président de l’ADDC Wadata d’expliquer par la suite que cette augmentation est arrivée à un moment où le produit se fait déjà rare et en conséquence  les responsabilités sur la crise du gasoil doivent être situées et que  le consommateur nigérien ne doit pas payer la faute des uns et des autres.

Mahaman Nouri  d’ajouter  qu’on ne va pas continuer à créer les conditions d’une  hausse effrénée des prix des produits de consommations.

 «Tout le monde sait que le gasoil est utilisé pour le transport des marchandises et des voyageurs », a-t-il rappelé tout en expliquant  que « augmenter le prix sur le gasoil va augmenter  le coût des services et donc du transport, et du coup cela va entrainer en conséquence l’augmentation du prix des produits de consommations et éventuellement du prix des transports voyageurs si on ne fait pas attention ».

Le président de l’ADDC Wadata de se demander « si cela ne rend pas service à la population, ça ne sert à rein à couvrir des individus qui ont fauté sur la gestion du carburant ».

Cette situation a suscité  de réactions chez bon nombre d’usagers, d’ores et déjà certaines structures en charge du transport confient qu’ils vont se reunir dans l’après-midi de ce mardi 02 Août afin de statuer sur la question « si on va augmenter sur le prix du transport ou pas » annonce le Secrétaire général de SYSINBUS M.Abdourahmane Souumana.

Le Niger est producteur de pétrole depuis 2011, rappelle –t-on.

 AIO/AS/ANP 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here