Niger (Boko Haram): un activiste condamné pour complot

0
640
bhdifa

bhdifa
Un juge a condamné ce matin un activiste de societe civile, membre du collectif Résistance Citoyenne à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et 50 mille Fcfa d’amende

Il est poursuivi pour complot visant à renverser le régime.

Mr Abdoul Moumouni Ousmane avait posté sur Facebook le 6 juin un message dans lequel il dénonce l' »incapacité du gouvernement à faire face à la scete Boko Boko  » qui sévit dans le sud est du pays dans la région de Diffa.

L’activiste avait appelé sur sa page face book  « l’armée en prendre son destin en main et celui du peuple nigérien. »

« Vu la gravité de la situation et les tâtonnements du chef suprême, même en tant que fervent défenseur de la démocratie, je m’observe à souhaiter que notre Armée prenne son destin et celui du peuple nigérien en main ».

Le procureur à l’issue des réquisitoires a requis 1 à 10 ans d’emprisonnement à l’encontre de l’activiste pour complot tendant à renverser le régime.

L’avocat indique qu’on ne peut pas comploter par facebook qui est un espace public et a demandé la relaxe de son client.

Selon son avocat, Nassirou Lawali, l’Etat du Niger « s’est trompé de cible » en le faisant arrêter.

« Nous pensons que cette poursuite ne tient pas la route. Nous attendons que le Parquet nous apporte la preuve de cette infraction », a dit Me Lawali.

« Il y a eu une interprétation tendancieuse des propos de Abdoul Moumouni Ousmane sur Facebook », soutient-il.

Le groupe djihadiste Boko Haram, basé au Nigeria, commet des violences meurtrières au Niger. Ses combattants ont tué une trentaine de soldats nigériens début juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here