Niger : deuils en série, 374 morts en trois mois

0
987

Le bilan de l’attaque survenue dans l’après-midi du dimanche 21 mars 2021 serait revu à la hausse. De sources concordantes, des témoins oculaires parlent de 206 tombes recensées, autrement dit 206 morts dans les localités d’Intazayane, Bakorat, Wirsnat et plusieurs autres hameaux et campements situés dans le Département de Tillia (Région de Tahoua).

Un deuil national de trois jours a été décrété à compter de ce mardi 23 mars 2021. Les drapeaux sont mis en berne sur toute l’étendue du territoire national.

Depuis presque trois ans on note une recrudescence des attaques meurtrières dont les assaillants viendraient du nord Mali contrôlé par les groupes armés se réclamant de l’Azawad et ce ,  malgré la presence des forces de la Minusma et de Barkhane.

Deuils en série

Cette attaque survient  quelques jours du massacre perpétrée à Dareydey dans le département de Banibangou ayant fait 68 morts et plusieurs attaques similaires dans les localités de Tchiomo Bangou , Zaroum Dey et de Banibangou, qui ont fait également des centaines de civils tués.

La violence contre les civils constitue une violation du droit humanitaire international. Nous appelons les parties concernées au respect des droits humains ainsi qu’a leur obligation d’épargner les civils », avait récemment indiqué Louise Aubin,
Coordonnatrice humanitaire au Niger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here