Niger Agadez Tahoua : la Banque Mondiale apprécie les résultats du Projet Filets Sociaux adaptatifs

0
1077

Voir le film de la visite

Les populations d’Azzel Ecole dans le département de Tchirozerine, région d’Agadez rebâtissent une nouvelle vie.

Les activités économiques reprennent dans ce village situé à une quinzaine de kilomètres au nord-est d’Agadez après avoir été durement impactées par les mesures restrictives liées à la Covid19. 

 Le cash transfert en réponse à la pandémie, initié par le Projet Filets Sociaux adaptatifs II Wadata Talaka avec le financement de la Banque Mondiale a permis de relancer de façon considérable les activités économiques des femmes qui s’attellent à l’artisanat, à l’embouche et aux petits commerces.

355 ménages vulnérables ont bénéficié d’un montant de 45 000fcfa chacun.

 Cet appui financier a aussi permis à certains chefs de ménage de reprendre leurs activités quotidiennes de maraichages et d’artisanat.

L’expérience du Projet Filets sociaux Adaptatifs Wadata Talaka et les succès enregistrés en matière de renforcement de la resilience des communautés ont motivé cette visite de la Représentante Résidente de la Banque au Niger Joelle Dehasse et le Coordinateur Régional des Programmes de Développement Humain  de la Banque Mondiale pour le Burkina, le Mali, le Niger et le Tchad Christophe Rockmore.

 Une visite effectuée ce 2 novembre 2021 en compagnie du coordonnateur National du Projet Filets Adaptatifs II Wadata Talaka Moussa Bouda et le directeur du suivi des investissements au ministère du Plan Ousmane Oumarou.

Azzel Ecole fait partie des 32 villages d’intervention du Projet Filets Sociaux adaptatifs Wadata Talaka dans le département de Tchirozerine.

 Au total 214 millions ont octroyés aux 4763 ménages dans la commune urbaine de Tchirozerine dont 15 975 000F dans ce village d’Azzel Ecole.

Les autorités administratives et coutumières et les populations bénéficiaires ont, au cours des échanges ; remercié le Projet Filets Sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka et la Banque Mondiale pour ces efforts inestimables à l’endroit des couches vulnérables.

Convaincue des effets bénéfiques et induits de cette intervention du projet dans l’amélioration des conditions de vie de ces ménages, la Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Niger, s’engage à travers son institution financière à poursuivre cet appui. 

Le Projet Filets Sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka qui s’adapte aux attentes des couches vulnérables   intensifie ses interventions dans toutes les régions du pays conformément aux orientations stratégiques du gouvernement tendant à assurer un enseignement de qualité aux enfants nigériens et à rehausser le taux de scolarisation de la jeune fille en particulier à travers le Projet Appui à la Population et à la Santé.

A titre illustratif dans cette commune rurale de Kalfou département de Tahoua,116 milles habitants , visitée par la mission conduite par la représentante résidente de la Banque Mondiale au Niger et le coordonnateur National du Projet filets Sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka, plusieurs activités dont le transfert monétaire sous forme de bourse scolaire aux adolescentes de 10 à 18 ans du primaire et du secondaire issues des ménages pauvres et  des activités en matière de communication pour le changement social et comportemental et d’autonomisation des femmes, participent à l’épanouissement des communautés bénéficiaires.

Maire Tchirozerine

Agée de 16 ans, Nana Fatchima Ibrahim bénéficiaire de bourse, de kits scolaire et d’hygiène du projet Filets Sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka est passée en classe de 5eme avec une moyenne de 18,75/20. Elle fait la fierté du village de Kalfou.

Nana Fatchima et sa Maman Souraya Amani ont tenu a assisté ce 4 novembre 2021 à cette rencontre avec les responsables de la Banque Mondiale et du Projet Filets Sociaux pour témoigner de la satisfaction.

De 2017 à 2021, 335 filles ont bénéficié de bourse et kits scolaires et kits d’hygiène dans la commune rurale de Kalfou.

Les femmes relais assurent la promotion de l’hygiène environnementale et corporelle et les pratiques essentielles sur la nutrition des enfants et la santé reproductive à travers des séances de sensibilisation. 

Le projet scolarisation de la jeune fille vise à appuyer le passage et le maintien à l’école des jeunes filles issues des ménages vulnérables du primaire au secondaire.

Selon la Banque Mondiale une réduction de la disparité, entre les hommes et les femmes et la promouvoir les opportunités économiques pour les femmes, pourrait augmenter la richesse du pays de 30%.

Satisfaites des résultats enregistrés par le projet filets sociaux adaptatifs II Wadata Talaka avec le financement de la Banque mondiale, les communautés visitées des régions d’Agadez et Tahoua ont recommandé l’élargissement des interventions du projets dans les autres localités qui n’ont pas encore eu la chance de bénéficier de ses appuis.

Le projet filets sociaux Adaptatifs II Wadata Talaka dans ses composantes phares, le cash transfert pour la résilience, le cash transfert en réponse à la covid19, aux chocs liés aux inondations, le cash for work et le volet accompagnement, joue un rôle moteur dans l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes. 

Il ressort de ces visites que les résultats probants enregistrés contribuent d’ores et déjà à renforcer la résilience de ces populations vulnérables.

Maire Kalfou

Sous la tutelle du cabinet du Premier Ministre, le projet Filets Sociaux adaptatifs Phase II Wadata Talaka est mis en œuvre depuis le 20 juin 2019 pour une durée de 7 ans.

 Il est financé par la Banque pour un montant de 210 millions de Dollars US composé d’un Prêt : 50 Millions de dollars US et d’un Don : 160 Millions de dollars US.

D’une manière générale, au total 315 696 ménages ont été servis tant au niveau rural qu’urbain pour un montant de 13 575 600 000 FCFA. 

En zones rurales, 249 614 ménages ont été servis pour un montant de 11 232 630 000 FCFA distribué dans les quarante-deux (42) communes rurales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here