Session 2022 du BAC au Niger : 70038 candidats affrontent ce mercredi les épreuves sportives dans tout le pays

0
1066

Le Ministre de l’éducation nationale, Pr Ibrahim Natatou, assurant l’intérim de son homologue de l’enseignement supérieur, a donné ce mercredi 25 mai 2022, le coup d’envoi officiel des épreuves sportives du baccalauréat, session 2022 au terrain musulman de Niamey.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre de l’Enseignement Technique  et de la formation professionnelle, du gouverneur de la région de Niamey, du directeur général de l’office du Baccalauréat, Examens et Concours du Supérieur, (OBEECS), des responsables de la HALCIA, des éléments de la Gendarmerie Nationale et des responsables centraux des ministères concernés.

Ils sont, cette année, quelque 70038 candidats, toutes filières confondues, répartis dans 174 centres au plan national dont 63290 candidats officiels et 6748 candidats libres, à affronter ces épreuves sportives de la session 2022 du baccalauréat.

La région de Niamey compte à elle seule 17 centres accueillant quelque 20741 candidats, dont 7780 filles.

En prenant la parole à cette cérémonie, le Ministre de l’enseignement Supérieur et de la recherche par intérim, Pr Ibrahim Natatou a annoncé que « toutes les dispositions ont été prises par le gouvernement, car les moyens nécessaires ont été mis à la disposition de l’office du baccalauréat du Niger » avant de saisir l’occasion pour « rendre un hommage mérité à l’office du Baccalauréat du Niger pour la qualité de l’organisation des deux précédentes éditions du BAC sportif et pour les dispositions prises en vue du bon déroulement de la présente édition ».

Il a, enfin, salué tous les acteurs impliqués dans l’organisation des examens du baccalauréat, et aux candidats, il a souhaité ‘’bonne chance à toutes et à tous’’.

Rappelons qu’en 2021, ils étaient environ 80 000 candidats, toutes séries confondues, à affronter les épreuves du baccalauréat au Niger, pour un taux de réussite de 22,75%.

AS/ANP 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here