Arrestations des cadres de la SOCOGEM

0
1037
grandmarche

grandmarche

Assainissement des finances publiques ou règlement de compte ? On en parle depuis quelques jours à Niamey.

 

Des responsables de la société de gestion du Grand Marché sont sous le verrou. Parmi eux, la Directrice Générale sortante Mme Mariama qui est écrouée à la maison d’arrêt de Kollo. Il est reproché à ces cadres des malversations financières de plusieurs millions de francs CFA.

 

L’information fait grand bruit et les commentaires, les uns plus croustillants que les autres sont distillés dans la ville de Niamey. En effet, pour certains, les arrestations ne sont ni plus ni moins qu’une chasse aux sorcières des militants des partis de l’opposition.

 

Par contre, d’autres affirment que le régime est en train de concrétiser sa volonté d’assainir la gestion patrimoniale des finances publiques suite aux détournements des derniers publics auxquels se livrent certains fonctionnaires de l’Etat. En tout cas, les faits sont là, l’interprétation aussi. Certes, les conclusions du dernier rapport sur l’indice de la perception de la corruption classent le Niger à la 106ème place au lieu de la 113ème en 2012.

 

Mais, on constate qu’il y a deux poids deux mesures, parce que le régime n’arrête certains et épargne ses militants et sympathisants. Une façon de blanchir les siens et de blâmer les autres. Pourtant, même la gestion actuelle comporte des zones d’ombre qui nécessitent des audits.

Chaque jour apporte son lot de dérapages. Des personnalités infortunées avant leur nomination sont miraculeusement devenues richissimes en si peu de temps. Le comble du ridicule pour ainsi dire. Le Président Issoufou Mahamadou doit commencer à assainir sa propre cour pour montrer sa bonne volonté d’éradiquer ce fléau. Les arrestations fantaisistes de ces derniers jours qui ne sont que de la poudre aux yeux ne doivent servir de prétexte pour un réel combat contre une pandémie qui gangrène toute la nation.

 

Le mal doit être combattu d’où qu’il vienne, même de l’entourage immédiat. C’est la preuve d’une équité et d’une justice équitable. Bref, c’est le rôle cardinal d’un Président de tous les nigériens. Certains malades imaginaires de rouage immédiat qui se pensent intouchables et qui se la coulent douce dans les pavillons de certains de nos hôpitaux doivent rendre compte de leurs malversations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here