Parlement : la cour constitutionnelle valide enfin l’élection d’Amadou Salifou

0
480

Dans son arrêt rendu hier ,la plus haute juridiction du pays a confirmé implicitement cette fois l’élection de Amadou Salifou au perchoir de l’Assemblée Nationale. Elle indique en substance que « concernant l’élection de Amadou Salifou, la Cour n’a relevé à l’examen du compte rendu sommaire aucune violation des dispositions de la Constitution et du règlement intérieur portant sur l’élection du Président de l’Asemblée nationale à la date du 24 novembre 2014. Qu’il y a lieu de dire que l’élection du 24 novembre est intervenue dans le respect des dispositions de la Constitution et du RI et que la tenue d’une session extraordinaire de plein droit était sans objet. » Ce qui finalement entérine son élection. Le 24 novembre, Salifou, le candidat du pouvoir, a été élu dans une ambiance délétère. Tandis que les députés de la majorité, membres pour la plupart du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) du président Mahamadou Issoufou, votaient pour lui comme un seul homme (71 voix), ceux de l’opposition quittaient bruyamment l’hémicycle. Cet ancien opposant rallié au régime a été élu président de l’Assemblée nationale nigérienne. Il remplace Hama Amadou, qui s’est éxilé en France après la décision de ses pairs d’autoriser son audition par la justice dans le cadre d’une enquête sur un vaste trafic de bébés, l’Assemblée fonctionnait sans président. Niger Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here