Congrès Société Africaine Francophone d’Ophtalmologie : Sous le thème «les tumeurs oculaires, les kératites et les allergies»

0
176
chirurgi

chirurgi
Congrès conjoint de la Société Africaine Francophone d’Ophtalmologie et de la Société Nigérienne d’Ophtalmologie : Sous le thème «les tumeurs oculaires, les kératites et les allergies»

Les membres de la Société Africaine Francophone d’Ophtalmologie(SAFO) et de la Société Nigérienne d’Ophtalmologie(SNO), se sont retrouvés à Niamey pour les 10ème et 1er congrès de leurs structures respectives qui se tiennent du 19 au 22 octobre. La cérémonie d’ouverture de cet événement a été présidée par le Premier ministre, Chef du gouvernement SEM Brigi Rafini au Palais des Congrès de Niamey.

C’est la communauté des Ophtalmologistes de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale, ainsi que des acteurs des soins oculaires présents au Niger qui se sont retrouvés au Palais des Congrès de Niamey à l’occasion du 10ème Congrès du SAFO et du congrès constitutif de la SNO. La présence du Premier ministre, Chef du gouvernement à l’ouverture de ce congrès a été saluée par le secrétaire général et le président de la SAFO qui y voient là « la foi » des plus hautes autorités en la science et à la recherche. Dans son mot de bienvenue le président de la SAFO, Pr Hamza Abdou a rappelé que cette structure née en 1992 à Abidjan où se trouve son siège, a pour rôle la prise en charge des pathologies oculaires telles la cataracte, le glaucome, le trachome, le diabète qui constituent un véritable problème de Santé Publique dans le monde.

Ce congrès, a-t-il souligné se tient sous le thème « les Tumeurs oculaires, les kératites et les Allergies». En ce qui concerne les problèmes oculaires, la situation est assez préoccupante au Niger. La prévalence de la cécité est de 2,2%, touchant environs 400.000 personnes, alors que la norme fixée par l’OMS est de 0,5% dans une communauté donnée. «Les principales causes de cette cécité sont la cataracte, le trachome, le glaucome, les erreurs de réfraction et les pathologies cornéo- conjonctivales. Les tumeurs de l’œil, les kératites et les conjonctivites allergiques peuvent non seulement entraîner la cécité mais aussi porter préjudice à la vie des patients dans certaines situations, d’où l’intérêt accordé à ce 10ème congrès par les plus hautes autorités de ce pays», a expliqué M. Hamza Abdou.Safo1

«En dépit de tous les efforts des différents gouvernements, l’offre de soins de qualité et l’accessibilité aux structures de santé restent faibles, rendant difficile la prise en charge à temps de certaines pathologies qui ne nécessitent pas pourtant une grande intervention. Pour ce qui est du domaine ophtalmologique, par exemple, le taux de cécité reste encore élevé dans notre pays», a relevé le Premier ministre Brigi Rafini, en ouvrant le congrès. Le gouvernement poursuit ses efforts pour inverser la tendance.

Le Centre Carter Niger qui participe à l’exposition organisée à l’occasion de ce congrès fait partie des partenaires qui appuient l’Etat dans la lutte contre les pathologies oculaires. Entre autres activités, le centre participe à la lutte contre le trachome cécitant, intervient aussi dans la prise en charge des patients, avec 46.782 opérations du trichisias de 2009 à 2014, la distribution des milliers de doses d’Azytromicyne, de pommade, et diverses formations.

Au cours du congrès de Niamey, d’éminents spécialistes venant de plus de 20 pays d’Afrique, du Maghreb, de France et d’Amérique présenteront des conférences et des communications scientifiques, ce qui, a indiqué Pr Hamza Abdou répond aux préoccupations des autorités nigériennes. En effet, le congrès sera l’occasion de traiter des problèmes de la santé des yeux et aussi va servir de cadre de formation continue pour les jeunes médecins, Techniciens Supérieurs en Ophtalmologie, Optométristes et Opticiens.

La cérémonie d’ouverture du congrès a servi aussi de cadre pour la remise d’un don de lunettes à l’association des albinos, juste avant la visite des stands d’exposition installés dans le hall du Palais des Congrès, par les acteurs intervenant dans les domaines de l’ophtalmologie, l’optométrie et de l’optique. (Lire ci-dessous l’intégralité du discours prononcé par le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini)

Souley Moutari(onep)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here