Bamako accueille le Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat, Préparatoire de la Cop21 (ABN)

0
195
abnPic

abnPic
Après successivement la session extraordinaire du Conseil des Ministres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) tenue le 30 septembre 2015 à Cotonou, République du Bénin relative à l’adoption du Plan d’Investissement pour le Renforcement de la Résilience aux Changements Climatiques dans le bassin du Niger ou Plan d’Investissement Climat (PIC) , la table ronde des Ministres des finances des Etats membres de l’ABN conjointement organisée par la Banque Mondiale et l’Autorité du Bassin du Niger à Lima au Pérou, le 07 Octobre 2015 , Bamako abritera du 2 au 5 Novembre 2015 , le Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement en vue de l’adoption formelle du PIC.

Cette session regroupera les chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres de l’ABN pour un engagement fort en faveur du Plan d’Investissement Climatique qui sera présenté à la Cop21.

Rappel: Le Plan d’investissement pour le renforcement de la résilience dans le bassin du Niger (PIC):
l’initiative d’élaborer le Plan d’Investissement Climat, est née lors de la table ronde ministérielle sur l’avenir du fleuve Niger, tenue le 19 avril 2015 à Washington DC, en marge de la réunion annuelle de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International.

Cette initiative a pour objectif principal de préparer un ensemble cohérent d’actions et d’investissements concrets en vue d’améliorer la résilience des populations face aux effets de changement climatique dans le bassin du Niger, et de faciliter par conséquement, la mobilisation des financements nécessaire pour l’adaptation au changement climatique.

Le PIC est soutenue par la Banque Mondiale, la BAD, le FAE et l’UEMOA. Il vise un horizon à court, moyen et long terme (jusqu’à 10 ans) en cohérence et en complémentarité avec les programmes et initiatives nationales et avec le Plan Opérationnel de l’ABN.

Enfin, le PIC comporte essentiellement des mesures d’adaptation issues des documents de planification existants et ciblent les différents échelles de temps inhérents à la réduction du risque climatique. Il comporte 246 actions identifiées et consensuellement retenues par nos Etats dans une démarche participative et inclusive en mettant en cohérence d’une part, les initiatives nationales à savoir le Plan National d’Adaptation (PNA) et le Programme d’Actions National d’Adaptation (PANA), et d’autre part, les initiatives régionales au niveau de notre organisme de bassin, l’ABN et d’autres Institutions sous-régionales.

Le montant global de ces 246 actions prioritaires est évalué à 3,11 Milliards Dollars Américains sur une période de 10 ans. Le PIC constitue le Plan thématique ‘’Climat’’ du Plan Opérationnel décennal de l’ABN dont le montant total est de 8 Milliards de Dollars Américains.

La rencontre de Bamako sera très décisive pour la participation de l’ABN à la COP 21.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here