Niger: imposant meeting des opposants

0
542
FPR223

FPR223
Plus 25 milles  personnes ont battu le pavé ce dimanche dans la capitale  à l’appel du Front Patriotique Républicain, une coalition des partis de l’opposition et des organisations de la société civile.

 Le FPR exige la tenue d’élections libres, transparentes et inclusives à quatre mois de la présidentielle dans ce pays.
L’opposition accuse  le président Mahamadou Issoufou de « préparer  des fraudes massives pour un passage en force » des le premier pour un second mandat en 2016.
Les manifestants, qui répondaient à l’appel du Front patriotique et républicain (FPR, coalition des partis d’opposition), ont marché pendant deux heures dans le calme jusqu’au siège du Parlement aux cris de « A bas le régime », « A bas le gouvernement », « Vive le FPR » ou « Non aux fraudes aux élections.
Le premier tour de la présidentielle, couplé à des législatives, est programmé au 21 février 2016.
De nombreux participants à la marche arboraient des tee-shirts à l’effigie des chefs de l’opposition ou brandissaient des fanions et parapluies aux couleurs de leur formation.
Le chef de file de l’opposition, Seïni Oumarou, a critiqué le fichier électoral et « exigé son audit complet et indépendant ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here