Niger, controverse autour du verdict du procès des présumés membre boko haram

0
291

L’acquittement de la moitié des prévenus au cours de ces premières assises au titre de l’année 2018 a suscité un tollé général l’annonce du verdict pour ce procès qui a focalise une semaine durant l’attention des populations nigériennes.
22 présumés membres de la secte boko haram libérés sur 43 présents dans le prétoire, 17 qui écopent des peines de 2 à 7 ans d’emprisonnement ferme pour certains citoyens ce verdict n’est pas proportionnelle aux actes commis.
De l’avis de certains citoyens, la justice s’est assumée et le gouvernement doit créer les conditions pour une réinsertion sociale des ex combattants.
C’est la première fois le procès a été délocalisé dans la région de Diffa faisant frontière avec le nord du Nigeria et ou depuis 2015 les attaques de la secte boko haram ont fait près d’un millier de victimes civils et militaires et plus de 300 milles déplacés selon les autorités les autorités nigériennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here