Zinder : 2 jeunes fraudeurs tués dans une course poursuite avec la douane

1
170

Deux jeunes trafiquants de carburant fraudé qui ont été pris en chasse par la douane après avoir forcé un barrage douanier ont été tués le 9 juillet 2018 à l’entrée de la ville de Zinder dans deux accidents de véhicules, a confirmé le Gouverneur de Zinder au cours d’un point de presse.
L’un des véhicules des fraudeurs a percuté un poteau électrique tandis que le second est entré en collision avec un véhicule de la douane avant de se renverser et prendre feu, les deux accidents se sont soldés par la mort de deux jeunes aux environs de 16H 30 mn à l’entrée de la Ville de Zinder, a expliqué le Gouverneur de Zinder, M. Issa Moussa.
Il a fallu l’intervention des sapeurs pompiers pour maitriser les longues colonnes de feu alimentées par les bidons de carburants.
On ignore s’il y eu des blessés.
Cette activité interdite occupe environ 2000 jeunes est une machine de destruction de l’économie nationale dans la mesure où ces fraudeurs défient la loi pour l’imposer s’efforcent d’introduire des produits psychotropes (drogue) pour affecter la jeunesse et déstabilisent la sécurité nationale car les armes à feu y sont clandestinement introduites, a affirmé l’autorité régionale.
Cette vaste opération de lutte contre la fraude va se poursuivre à l’échelle régionale pour permettre à l’Etat d’assainir l’économie du pays, a-t-il promis.
Au Niger, La fraude est une des activités refuge des nombreux jeunes sans emploi ou sous employés, les travaux agricoles qui sont le principal pourvoyeur d’emploi ne durant que 3 à 4 mois sur 12, rappelle-t-on.

1 COMMENTAIRE

  1. Intéressant article! Aucune proposition concrète pour occuper la jeunesse mais juste des accusations sans aucune preuve: les pauvres sont obligés de quitter le pays à leur risque et péril, acquérir des biens à revendre sur place … mais dites moi comment comptez-vous faire tourner leur turbine quand on sait comment le Niger est en train de tuer toute tentative d’indépendance économique avec une surtaxation, un réseau de PAC qui sont éternellement autour de la marmite budgétaire et des accusations de vouloir déstabiliser un pays simplement pour conduire un commerce qui existe avant et existera bien avant le Niger colonisé?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here