Des propositions soumises au comité interministériel dans le cadre de Tillabéry Tchandalo

0
239

Le Comité interministériel d’orientation des Programmes de modernisation des villes communément appelés  »fêtes tournantes du 18 décembre », a tenu sa réunion, le vendredi 25 janvier dernier, à la Primature, sous la présidence du Premier ministre, SE Brigi Rafini, président dudit comité. A l’ordre du jour de la rencontre, l’examen des propositions des programmes dans le cadre de Tillabéry-Tchandalo, prévu en décembre 2019 ; examen et échanges sur les programmes des fêtes tournantes passées, et sur le programme à venir, celui concernant Diffa-N’Gla en 2020.
En ouvrant cette réunion, SE Brigi Rafini a d’abord souligné l’importance des Programmes de modernisation de nos villes, pour le Niger, et notamment pour les autorités de la 7ème République. «Après Dosso Sogha, Maradi Koliya, Agadez Sokni, Tahoua Sakola et récemment Zinder Saboua, nous allons, à présent envisager, l’organisation de Tillabéry-Tchandalo », a indiqué le président du comité. Selon, le Premier ministre, après Tillabéry, suivra Diffa. « Ainsi avec Diffa N’Gla on aura donc fait le tour de nos capitales régionales. Le cas de Niamey la capitale, ou Niamey-Nyala étant un programme permanent », a-t-il souligné. « Au cours de la présente séance, nous allons certes nous focaliser sur le programme Tillabéry-Tchandalo, en examinant les propositions qui nous sont faites, sur les réalisations, sur les programmes de festivités, à effectuer dans le cadre de la célébration de la fête du 18 décembre 2019 », a-t-il indiqué.
« Mais nous allons aussi examiner et échanger sur les programmes passés, et aussi sur le programme à venir, celui concernant Diffa. Car le temps passe très vite et nous devons nous organiser pour que nous ne soyons pas surpris » a poursuivi M. Brigi Rafini. Par ailleursle Premier ministre a tenu à rappeler, qu’en fait, le 18 décembre c’est le démarrage du programme, où un bon lot des travaux est réalisé pour véritablement lancer le programme qui doit se poursuivre au-delà de cette date. Et cela à travers les efforts des différents acteurs, à savoir l’Etat, les collectivités territoriales et les partenaires techniques et financiers. « Ces programmes doivent continuer et ne doivent pas s’arrêter en si bon chemin », a déclaré SE. Brigi Rafini.
La parole fut ensuite donnée au président du Comité d’organisation de Tillabéry Tchandalo, M. Hamadou Adamou Souley, qui a décliné et soumis à l’appréciation du comité interministériel les différentes propositions. Rappelons que, les fêtes tournantes du 18 décembre dont les festivités, au titre national, sont organisées depuis quelques années au niveau d’un chef-lieu de région du Niger, ont été instituées, également, en un programme consistant à doter les capitales régionales d’infrastructures en vue d’améliorer le cadre de vie des populations. Dans cette perspective un comité interministériel d’orientation de ces fêtes tournantes du 18 décembre a été mis en place et tient périodiquement ses sessions sous la présidence du Premier ministre ou en cas d’empêchement d’un membre du gouvernement.
Mahamadou Diallo (onep)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here