L’été américain engagé: Trump menacé , les principales manifestations après la mort de George Floyd

0
217

Le mouvement de protestation s’est exprimé jusqu’ici de façon majoritairement pacifique le jour, mais a aussi donné lieu à des embrasements nocturnes et des réactions plus violentes.

Minneapolis, Washington, New York, San Francisco, Los Angeles… En quelques jours, des manifestations ont été organisées un peu partout aux Etats-Unis dans les grandes villes du pays après la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, asphyxié par un policier blanc à Minneapolis (Minnesota). Au son de « Black Lives Matter » (« La vie des Noirs compte ») et « No Justice, No Peace » (« Pas de justice, pas de paix »), les participants réclament justice après cet homicide et dénoncent le racisme de la police américaine.

 On dénombre ainsi une cinquantaine de villes particulièrement mobilisées. Un chiffre qui grimpe à 140 si l’on ajoute les rassemblements plus modestes, comptabilisés par le New York Times (en anglais). Parmi toutes ces villes, une quarantaine ont imposé un couvre-feu pour mettre fin aux émeutes. La moitié des 50 Etats américains ont aussi décidé de déployer des soldats de la Garde nationale. L’été américain est-il engagé avec ce meurtre?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here