Niger Covid-19 : vers l’auto-confinement à domicile des malades

0
189

Le Premier Ministre Brigi Rafini a présidé, ce jeudi 23 juillet 2020 dans la Salle de Conférence présidentielle du Palais des Congrès, la 15ème réunion du Comité interministériel pour la riposte à la pandémie de la Covid-19 au Niger.
Cette réunion a discuté de plusieurs points dont, entre autres, l’état de mise en œuvre de la réponse volet sanitaire, les préparatifs de la réouverture des frontières aériennes, l’état de mise en œuvre des mesures prises dans le cadre du contrôle de la pandémie, la mobilisation des ressources financières, etc.
A l’issue des discussions, la réunion a envisagé de passer, à partir du 1er Août 2020, du confinement des malades atteints de la pandémie dans les hôtels ou autres lieux pris en charge par le gouvernement à l’auto-confinement à domicile dans le respect des consignes édictées.
Dans son exposé, le Ministre de la santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a annoncé qu’à la date du 23 juillet, l’évolution est toujours favorable et la stratégie de la  riposte concerne toujours le dépistage. Sur le plan du confinement, l’ensemble des personnes confinées sont estimées à 14.174, parmi lesquelles 13.573 sont sorties du confinement et 601 le sont actuellement.
Le Ministre de la Santé Publique a aussi donné des explications sur le fonctionnement du site de Séno (rive droite de Niamey), qui accueille des migrants. A cette date, a-t-il précisé, 8.212 migrants saisonniers vont regagner le Niger parmi lesquels plus de 3000 seront entièrement pris en charge par l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM).
Dr Idi Illiassou Maïnassara a aussi indiqué que toutes dispositions sont prises pour accueillir, à partir du 24 juillet prochain, l’arrivée de deux vols transportant quelque 160 étudiants nigériens venant de l’Algérie et du Maroc.
Par rapport à la prise en charge des cas, il a souligné que 62 cas des décès ont été enregistrés, alors que 35 patients sont sous traitement.
Concernant l’état de mise en œuvre des mesures prises dans le cadre du contrôle de la pandémie, à la date du 22 juillet, sur les 38 mesures, 13 mesures sont appliquées effectivement, 10  de manière partielle et 15 en fin d’application ou suspendues.
Relativement à la mobilisation des ressources, le montant total des appuis budgétaire, des nouvelles opérations, de restructuration des projets et d’allégement de la dette du Niger est estimé, à cette date, à quelque 1038 milliards de francs CFA.
Faisant la synthèse de la réunion, le Chef du Gouvernement nigérien a indiqué que le Niger est sur la  bonne voie, mais le problème n’est pas encore résolu. « Nous devons tenir bon, pour maintenir cette bonne tendance », a-t-il dit, avant de souligner que l’ouverture des frontières aériennes constitue, pour le pays, un risque qu’il faut minimiser à tout prix, préconisant le respect des différents protocoles mis en place, dont l’information des voyageurs.
Le premier  ministre a demandé au Comité technique de réfléchir sur le dépistage des officiels, ainsi que le prix du dépistage pour les voyageurs.
Notons enfin que cette réunion a tenu à rappeler que les frontières terrestres du Niger restent toujours fermées.
AIO/KPM/ANP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here