L’Ambassadeur des USA rend visite au Président de l’Association Islamique du Niger

0
384

L’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Niger, M. Eric P. Whitaker, a rendu, ce jeudi 30 juillet 2020, une visite de courtoisie au nouveau Président de l’Association Islamique du Niger (AIN) et Imam de la Mosquée de Grandes Prières de Niamey, Cheikh Djibril Soumaila Karanta.
Cette visite du diplomate américain s’inscrit dans le cadre de la rencontre avec toutes les couches de la population nigérienne, mais vise également à féliciter le nouveau Président pour son élection à la tête de l’AIN, la faîtière des associations islamiques du Niger.
A la fin de la visite, l’ambassadeur Whitaker a déclaré à la presse avoir saisi cette opportunité pour adresser des vœux chaleureux aux musulmans du Niger qui s’apprêtent à fêter Tabaski le 31 juillet 2020, notant que « l’Aïd Al-Adha ou Tabaski est un moment de méditation et de prière » pour tous les musulmans du monde entier.
Selon le diplomate américain et parce que « nous croyons que la foi joue un rôle essentiel dans chaque société », « les personnes de conscience et de foi jouent un rôle inestimable dans nos communautés », notamment « en aidant les gens à mieux comprendre leur foi, tout en étant un modèle pour les fidèles ».
Pour Eric P. Whitaker, les personnes de conscience et de foi donnent également aux gens « la force de résister aux individus égarés qui utilisent la religion pour blesser ou rabaisser les autres », soulignant que « la foi et la conscience motivent les gens à participer aux débats publics, à promouvoir la paix, la tolérance et la justice, à aider les pauvres et à consacrer leur vie à une vocation plus élevée ».
Après avoir rappelé que « la liberté de religion est un droit humain de grande portée, universel et profond que les Etats Unis soutiennent à l’échelle mondiale », Eric Whitaker a fondé l’espoir que « la journée de Tabaski apportera joie, prospérité et paix à la communauté musulmane du Niger », qu’il a invitée à poursuivre l’esprit de dialogue interreligieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here