UMOA-TITRES 5ème édition REMTP: Diversité des Investisseurs et efficience du Marché

0
1078
Image au Centre

Voir la cérémonie de clôture

Image au Centre
Image au Centre

Dakar, capitale du Sénégal,  est au cœur de l’évènement de la 5ème édition des REMTP organisée en présentiel. Ouverte ce mardi 24 janvier 2023 par l’Agence Umoa-Titres, l’évènement s’articule de la thématique générale : « Diversité desinvestisseurs étrangers et efficience du Marché des Titres Publics ».

C’est le Directeur Adjoint chargé de l’intérim de l’ Umoa-Titres Banassi Ouattara qui a donné le coup d’envoi de cette cérémonie en présence de 200 participants venus des huit pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et d’ailleurs dans le monde.

Selon M. Banassi Ouattara, le Marché des Titres Publics (MTP) est devenu au fil des années une alternative crédible, aux autres sources de financement (extérieures, avances statutaires), pour le financement des économies de notre zone, en lien avec l’accroissement des besoins des Etats dans le cadre du financement des Plans Nationaux de Développement (PND) et cela, dans un contexte de de plus en plus marqué par la raréfaction des ressources concessionnelles.

Pour mieux apprécier cette évolution, je voudrais vous faire remarquer a-t-il poursuivi,  que nous avons réalisé un grand bon. En 2001, le volume d’émission était de 42,9 milliards. En 2007, il est passé à 330,6 milliards et un encours de 242,7 milliards.

A la création d’UMOA-Titres, en 2013, nous avions un encours de 251 milliards. En 2022, le volume des émissions est ressorti à 5400 milliards avec un encours de 12400 milliards.

Ce statut a été atteint grâce aux efforts réalisés au cours de ces dernières années, notamment les efforts de structuration du marché (au niveau règlementaire, au niveau des infrastructures et au niveau des institutions avec la création de UMOA-titres).

Ces réalisations ont été atteintes grâce à l’accompagnement de la Banque centrale avec le succès de programmes d’émissions spéciales dont les Bons COVID-19, les Obligations de Relance (OdR) et les Bons de Soutien et de Résilience (BSR).

Ces programmes d’émissions ont permis notamment aux Etats de l’Union de mobiliser les ressources nécessaires pour le financement de la riposte contre la COVID-19 et la relance Post-COVID-19.

Le Marché des Titres Publics devrait continuer de croitre, en lien avec le financement des programmes de développement de nos Etats, des mesures pour lutter contre la vie chère mais aussi à cause de l’environnement financier international peu favorable, caractérisé par la quasi fermeture des marchés euro-obligataires.

Ce contexte difficile, de raréfaction des ressources extérieures, nous démontre encore une fois l’importance de notre marché domestique et la nécessité de mettre en œuvre toutes les initiatives pour son approfondissement et le hisser aux meilleurs standards.

La conférence inaugurale a été prononcée par Badanam PATOKI, Président de l’Autorité du Marché Financier de l’UMOA (AMF-UMOA), sur la thématique générale retenue pour cette édition qui porte sur la « Diversité des investisseurs et l’efficience du Marché des Titres Publics ».

 Pour Badanam Patoki, 2023 pourrait être un peu difficile en termes de mobilisation des ressources extérieures pour financer le développement des Etats de l’UEMOA. Et pour cause, l’accès difficile aux marchés financiers internationaux.

Et pour cela, le président de l’AMF-UMOA en appelle à une culture de l’épargne dans l’espace. Des échanges qui ont suivis l’intervention du Président de l’AMF-UMOA ont permis aux participants de comprendre davantage le rôle du régulateur.

Le Commissaire en charge du Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité intérieure Mahamadou GADO a activement pris aux travaux de cette rencontre.

A l’instar des éditions précédentes, les REMTP 2023 ont permis aux participants d’assister, du 24 au 26 janvier, à plusieurs panels animés par des experts du monde économique et de la finance.

Panel 1 : Démocratisation de l’accès aux titres publics : Quelle stratégie pour en faire des produits d’épargne grand public?

Panel 2: Démocratisation du marché sécondaire : Comment réussir la transition vers une gestion active des Titres Publics?

Panel 3 : Dynamisation du segment des Titres à court terme sur le marché des Titres Publics.

Focus Pays 1 Amélioration de la mobilisation des ressources intérieures dans la zone UEMOA : Défis et perspectives.

Focus pays 2: Guinée-Bissau – Sénégal Investissements dans le secteur de l’énergie : contribution à la croissance.

Focus Pays 3 : Bénin-Côte d’ivoire : Processus d’Industrialisation dans la zone UEMOA : Bilan et perspectives.

Focus Pays 4 : Niger – Mali Promouvoir les « Champions nationaux » dans la zone UEMOA : Modalités et contribution à la croissance.

Rappelons que les Rencontres du Marché des Titres Publics (REMTP) constituent un évènement professionnel majeur axé sur les enjeux et les défis du marché régional de la dette souveraine à destination des acteurs, professionnels, investisseurs du marché et autres membres de cet écosystème.

Image au Centre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here