Séminaire régional sur la gestion des conflits locaux et communautaires dans le Liptako Gourma

0
420

Le médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga a présidé,  ce mercredi 30 juin 2021, la cérémonie de clôture du séminaire régional sur la gestion des conflits locaux et communautaires dans le Liptako Gourma.

Dans son discours, le Médiateur de la République du Niger s’est réjoui du fait que les travaux de ce séminaire se sont achévés sur ‘’une véritable note de satisfaction’’.

Ainsi, a t-il déclaré, qu’au cours de ces trois jours, ‘’les différentes communications présentées par d’éminents experts, et les échanges riches qu’elles ont suscités nous ont édifiés sur plusieurs angles’’.

Il s’agit entre-autres de ‘’la problèmatique, les défis et les enjeux liés au phénomène de l’insécurité dans le Liptako Gourma, les liens entre insécurité et changement climatique, le rôle des Etats dans les réponses concrètes à apporter aux défis posés par la sécurité, la gouvernance de la sécurité les forces et faiblesses des institutions de médiation, et la faible présence de l’Etat’’.

‘’Nous sommes également parvenus à la formulation de plusieurs résolutions et recommandations, ainsi qu’à un engagement dit l’engagement de Niamey’’ a relevé le Médiateur de la Répiublique Ali sirfi Maïga.

Cet engagement, note-t-on, réaffirme, une fois de plus, ‘’la volonté à améliorer la qualité de la gouvernance dans notre espace’’.

‘’Nos discussions ont fait ressortir la nécessité de concilier les impératifs sécuritaires avec la création d’infrastructures, et la création d’emplois, et aussi, et surtout, des questions importantes comme celles des aménagements du territoire, la création d’organes de veille, la faible représentation de certaines communautés dans les prises de décisions, et  l’implication des femmes et des jeunes dans le processus du  dialogue’’ a poursuivi le Médiateur de la République qui a soutenu que ‘’il est beaucoup plus essentiel que nous nous unissions davantage et que chacun apporte sa contribution pour que nos pays en général et le Liptako-Gourma en particulier soit débarassé de ces groupes armés pour le bien de nos populations’’.

Me Sirfi Maïga a, enfin, remercié les délégations venues des autres pays tout en leur souhaitant ‘’bon retour dans leurs foyers respectifs’’, et a réitéré sa gratitude à l’endroit des partenaires techniques et financiers.

Des témoignages de satisfaction ont été remis au Gouverneur de la Région de Tillabéri, au Préfêt du département de Tillabéri et au chef de canton de l’Anzourou pour leur contribution inestimable dans la gestion  du retour des déplacés d’Anzourou (Région de Tillabery).

La zone du Liptako Gourma est formée par des parties du Mali, du Burkina Faso et du Niger. Elle est aussi appelée la zone des trois frontières, rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here