Niger CEDEAO:  la France évite l’Ukraine et prône le chaos au Sahel

0
1238

Dans un communiqué rendu public ce matin à Niamey par le Conseil Militaire pour la Sauvegarde de la Patrie accuse la France d’avoir attaqué une position de l’armée nigériennes pour libérer des groupes terroristes et violer également son espace aérien en ravitaillant ces groupes.

La France propose une intervention militaire au Niger et refuse d’aller intervenir en Ukraine ce qui est totalement absurde.

Le jeu trouble de la France est désormais connu en Afrique.  Ce communiqué atteste encore une fois de la mauvaise foi de ce pays, le seul en Europe qui finance le terrorisme et le mouvement LGBT pour déstabiliser le continent afin de mieux tirer profit de ses ressources naturelles.  

Dans sa mauvaise foi, elle a induit la CEDEAO à prendre des sanctions injustes et iniques ; allant jusqu’à proposer une intervention militaire contre le nouveau régime. Ce qui est totalement absurde et qui viole le droit international et les instruments juridiques qui définissent le mode opératoire par lequel le Conseil de Sécurité des Nations Unies ordonne une intervention militaire dans un pays.

Ayant compris la supercherie de la France qui veut déstabiliser la sous-région de l’Afrique, la CEDEAO au cours de son Sommet extraordinaire se prépare à désavouer la France et rejeter toute idée d’intervention au Niger.

Les coups d’Etat sont légions en Afrique et ailleurs, il s’agit d’une situation interne qui se gère à l’interne. Les Nigériens dans leur ensemble ont salué l’avènement des militaires au pouvoir et croient ferment à leur volonté de rétablir la sécurité dans le pays.

La CEDEAO a d’autres préoccupations que la guerre

L’Afrique fait face à de nombreux defis dans des domaines prioritaires comme la sécurité, l’éducation , la santé, la bonne gouvernance, le chômage des jeunes. La Chine et la Corée du Nord ne reçoivent des directives des pays de l’OTAN. On se demande pourquoi cette hypocrisie de la France à s’intéresser aux régimes africains.

Seule la France souhaite une intervention militaire au Niger, ce qui fait dire à de nombreux analystes que la CEDEAO a été induite en erreur par Emmanuel Macron qui a été d’ailleurs désavoué au téléphone par les présidents du Benin, du Togo, du Sénégal et de la Gambie.

Au risque de se disloquer avec les menaces de 6 pays membres qui veulent créer une nouvelle Fédération en Afrique de l’Ouest, la CEDEAO doit rapidement alléger ses sanctions à l’encontre du Mali, du Burkina, de la Guinée et du Niger qui se sont engagés des refondations dans leurs pays pour répondre aux attentes des populations.

Les masques sont tombés, la France finance le terrorisme pour empêcher l’exploitation des ressources naturelles   ou les exploiter à sa manière à travers des contrats qui ne favorisent pas les pays africains.

 La plupart des pays africains ont connu dans leur histoire des Putschs et aucune intervention militaire n’a été menée dans ces pays.

C’est pourquoi les chefs d’Etats prévoient au cours du prochain sommet de revoir leur copie et de proposer au CNSP qui jouit d’une grande popularité dans le pays d’établir un agenda pour organiser dans un délai raisonnable des élections transparentes et inclusives.

Alors question :

Pourquoi la France refuse d’intervenir en Ukraine et propose une intervention militaire au Niger qui ne cherche que la voie du progrès pour sa population en proie depuis 12 ans l’insécurité ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here