Le Centre Technique Kalmaharo (CTK) : une école professionnelle de référence

0
955
ctkdir

ctkdir
Conscient  de la place qu’occupe la formation technique dans des pays à revenus intermédiaires  à la recherche du progrès , le Niger s’est vite doté en 1979 d’un centre modèle de référence en la matière dénommé Centre Technique Kalmaharo (CTK).

L’établissement n’est pas tellement à présenter  puisqu’il  s’est forgé au fil des années une notoriété et une notabilité reconnues sur le plan national et régional.

Le centre compte cette année 350 élèves  dont 37 filles toutes filières confondues témoignant encore  de l’estime et de  la confiance  de la jeunesse nigérienne à se former  dans  les métiers essentiels  pouvant leur permettre d’accéder à l’emploi et  d’être en un mot au service de notre pays.

Situé dans la zone industrielle sise au 4ème arrondissement de Niamey, le Centre Technique Kalmaharo qui est sous la tutelle du Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques forme dans cinq (5) filières à savoir l’électricité d’équipement, la mécanique réparation automobile, la construction métallique, la maintenance informatique et électronique, et la comptabilité informatique.
Ils suivent trois (3) ans de formation sanctionnée par un diplôme de Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP).

Les diplômes des élèves du CTK sont très recherchés par les entreprises  sur  le marché de l’emploi  du fait de la qualité de la formation.
A l’heure actuelle, le centre dispose de 55 formateurs qualifiés et des ateliers de formation pour toutes les filières.

La réputation du CTK  s’explique aussi  par  le dynamisme et le pragmatisme de son directoire avec à sa tête Mr Assoumane Arzika.
Nommé directeur de cette prestigieuse école en 2010, il a su,  grâce à ses compétences et sa rigueur  faire rayonner davantage le CTK.
Cet natif de Chiwil (Bonkoukou) est le sixième directeur de cet établissement, il est doté d’une tres grande expérience et nanti de plusieurs diplômes supérieurs après une série de formations au plan national et international. 

Mr Mr Assoumane Arzika  a des ambitions pour son établissement avec un ambitieux programme d’extension
 Le centre Kalmaharo  est en chantier, et la capacité d’accueil passera de 350 à plus de 700 élèves. Notre espoir repose sur la concrétisation de ce projet », a indiqué le directeur du CTK.
Sa mise en exécution a commencé depuis novembre 2014 pour une durée de douze mois.  Il est selon Mr Assoumane Arzika  la réhabilitation complète du CTK  avec la construction d’une  nouvelle administration, d’une nouvelle infirmerie, d’un foyer pour les élèves, des nouveaux dortoirs pour les filles et d’un terrain de sport.
Niger Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here