Covid : appel à la prévention, libération de 1540 détenus, plan riposte 597 milliards

0
603

 En plus des mesures prises pour soutenir les opérateurs économiques, je demande au Gouvernement d’adopter les mesures sociales suivantes : 

Prise en charge par l’État pour les mois d’Avril et Mai des factures d’électricité et d’eau pour les tranches sociales. 

Renforcement du plan de soutien annuel pour soutenir les personnes vulnérables: (distribution gratuite, vente à prix modéré, etc..)

Remise gracieuse de peines en faveur de 1540 détenus pour des raisons humanitaires et pour désengorger les maisons d’arrêt.

Mes Chers Concitoyens, 

Toutes ces mesures sanitaire, économique et sociale viennent en complément de celles prises les 13 et 17 Mars 2020.

L’ensemble de ces mesures fait l’objet d’un plan de riposte dont le montant est estimé à 597 milliards de FCFA.  

Je lance un appel à la solidarité internationale pour soutenir la mise en œuvre de ce plan. Cette solidarité est plus que jamais justifiée car l’augmentation de la vitesse des moyens de transport a annulé les distances entre régions du monde et entre pays.

Les risques sanitaires, comme le montre le cas du coronavirus, nés dans un pays, se propagent en quelques semaines à l’échelle de la planète. Dans le contexte de la globalisation, les petites causes peuvent produire de graves conséquences.

L’effet papillon est plus que jamais amplifié. Ses battements d’ailes dans un endroit quelconque peuvent produire des tempêtes et des tornades à l’échelle de la planète. Le COVID-19 nous permet de mieux le comprendre. Voila pourquoi je pense qu’il doit avoir un avant et un après COVID-19.

L’expérience que nous vivons nécessite la mise en place d’ un nouveau paradigme en vue d’ une meilleure gouvernance politique et économique mondiale. Plus de solidarité et plus d’ égalité, tel doit être le cri de ralliement, tel doit être le nouveau credo. Nous devons partager aussi bien les risques que les bénéfices de la mondialisation.

Je me félicite ici, des initiatives du G7, du G20, du FMI et de la Banque Mondiale, mais il faut réfléchir sur comment aller plus loin y compris en envisageant au moins l’annulation de la dette en faveur des pays les moins avancés. 

Mes Chers Concitoyens,

Permettez-moi de rendre un hommage appuyé au personnel de santé qui, comme nos forces de défense et de sécurité contre le terrorisme, est en première ligne dans le combat contre le COVID-19. Soutenons-le comme nous soutenons nos FDS. Soutenons-le en changeant nos habitudes et en observant rigoureusement les mesures prises par le Gouvernement, notamment celles relatives aux interactions sociales et à la propreté. Tout autre comportement relèverait du suicide. Or, le suicide est condamné par toutes les religions. « Tu ne tueras point » disent les Chrétiens, qui considèrent le suicide comme un meurtre. “Et ne vous tuez pas vous-même. Allah en réalité est miséricordieux envers vous. Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, nous le jetterons au feu, voilà qui est facile pour Allah”. Protéger sa vie et celles des autres est donc un devoir sacré. Toutes les mesures prises sont conformes à nos traditions religieuses. Respectons-les. Nous sommes un peuple résilient qui a connu et surmonté beaucoup d’épreuves. Grace à Dieu nous vaincrons le COVID-19. Que Dieu protège le Niger et le Monde. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here