Le Président Nigérien , le Général Tiani en visite de travail et d’amitié au Mali et Burkina

0
1530
Image au Centre

Le président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), le général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État de la République du Niger, est arrivé à Bamako jeudi 23 novembre 2023, pour une visite d’amitié et de travail de quelques heures.

Image au Centre
Image au Centre

Ainsi, c’est la capitale malienne que le président du CNSP a choisie pour sa première sortie officielle du Niger depuis sa prise du pouvoir le 26 juillet dernier.

C’est exactement à 09h50 minutes que l’avion de commandement du président du CNSP, Tiani s’est immobilisé sur le tarmac de l’aéroport international président Modibo Keïta Sénou. Il a été accueilli au pied de l’avion par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta du Mali.

Durant cette visite, les deux chefs d’État devraient aborder plusieurs questions d’intérêt commun notamment sur le plan sécuritaire avec un point d’orgue sur la mise en œuvre des organismes de fonctionnement de l’Alliance des États du Sahel (AES) créée par la Charte du Liptako-Gourma dont le document a été signé le 16 septembre dernier par les chefs d’État des trois pays membres (le Burkina Faso, le Mali et le Niger).

Pour ce premier déplacement hors de Niamey, l’hôte de marque du colonel Goïta est accompagné d’une importante délégation de 25 membres comprenant ainsi plusieurs ministres dont le ministre d’État ministre de la Défense nationale, le général de Corps d’Armée Salifou Mody et celui des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur, Bakary Yaou Sangaré.

Au Burkina, le Président de la Transition, Chef de l’Etat le Capitaine Ibrahim TRAORE, a eu un tête-à-tête en début de soirée avec le Président du Conseil national pour la sauvegarde de la Patrie, Chef de l’Etat du Niger, le Général de Brigade Abdourahamane TIANI, en visite d’amitié et de travail au Pays des hommes intégrés.

La rencontre entre les deux chefs d’Etat a été marquée par une séance de travail élargie aux délégations des deux parties. Pour le Général de Brigade TIANI, cette visite d’amitié et de travail vise surtout à « remercier et exprimer notre gratitude, la gratitude du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie, la gratitude du gouvernement et du peuple nigérien envers Monsieur le Président de la Transition et son gouvernement, envers l’ensemble du peuple burkinabè pour les soutiens multiples ».

Selon le Chef de l’Etat du Niger, ce soutien du peuple burkinabè et de ses autorités a permis à son pays de résister face aux menaces de la CEDEAO d’attaquer le Niger et de faire face à l’embargo de l’institution imposé au Niger. Il a salué la déclaration conjointe du Burkina Faso et du Mali en soutien au Niger et la création de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) qui permet désormais aux trois pays de faire face à tout agresseur contre l’un des trois.

Le Chef de l’Etat nigérien a reconnu la nécessité pour les trois pays de conjuguer les efforts pour défendre leur « terre promise » qu’est le Sahel, une zone pleine de potentialités pour la construction d’un développement harmonisé entre ces pays.

Image au Centre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here