Covid19: la chloroquine du Pr Raoult Didier « l’homme de Dakar » acceptée pour le traitement

0
500

Olivier Véran, le ministre de la Santé a tranché, la prescription de la chloroquine est donc possible à l’hôpital, si le médecin le juge utile, sans attendre les résultats des essais cliniques en cours. C’est ce qu’indique le décret publié jeudi au Journal officiel.

 Il précise que «l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile».

Mais à quel moment de la maladie faudrait-il administrer la chloroquine? En début de traitement, ou quand la maladie devient grave? Le Pr Didier Raoult qui défend à l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection un protocole basé sur cette molécule, a posé la question dans une vidéo publiée le 25 mars.

 «Sur le plan thérapeutique, explique-t-il, ce que l’on est en train de voir c’est que les malades au moment où ils ont une infection respiratoire, où ils entrent en réanimation, ils n’ont presque plus de virus et souvent on n’arrive même plus à le cultiver, c’est donc trop tard pour traiter le germe par des antiviraux.»

Une façon polie de prédire l’échec du vaste essai européen Discovery qui va, entre autres, tester la chloroquine, puisque cet essai s’adresse à des patients gravement atteints. La méthode scientifique n’en est pas moins défendue par les plus hautes autorités scientifiques morales du pays.

Qui est Didier Raoult

Le professeur Didier Raoult, né le 13 mars 1952 à Dakar au Sénégal, est un infectiologue et professeur de microbiologie français. Il est spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté des sciences médicales et paramédicales de Marseille et à l’IHU Méditerranée Infection.

Le père de Didier Raoult est médecin militaire normand, fondateur de l’organisme de recherches sur l’alimentation et la nutrition africaines (Orana) et sa mère infirmière bretonne. La famille s’installe à Marseille en 1961.

Il effectue une partie de sa scolarité dans un lycée de Nice, puis dans un internat à Briançon3. Mauvais élève, Didier Raoult part travailler à 17 ans, pendant deux ans, sur des bateaux (paquebot et navire de la marine marchande).

En 1972, il passe un baccalauréat littéraire en candidat libre puis s’inscrit en faculté de médecine car « c’étaient les seules études que son père acceptait de financer ». Il réussit l’internat et obtient un doctorat.

Marié en 1982 avec Natacha Caïn, psychiatre, il est père de trois enfants.

 2002 : prix d’excellence de la Société européenne de microbiologie clinique et maladies infectieuses

 2003 : prix Jean Valade, fondation pour la recherche médicale

2005 : Medical grand round, hôpital de Chicago (États-Unis)

 2006 : Medical grand round, université de Stanford (États-Unis)

2008 : prix Sackler Lecturer, université de Tel Aviv (Israël)

2009 : prix Eloi Collery, académie nationale de médecine

2010 : grand-prix Inserm

 2015 : prix de la Fondation Louis D., institut de France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here